Sur le vif

Spectacle Exprojection, Installation spectaculaire et manipulation d’images

Auteur: Anne Bitran et Olivier Vallet

Mise en scène: Anne Bitran et Olivier Vallet

Technique: Projection et ombres

Utilisant plusieurs dispositifs de projection d’images originaux, les Exprojections transforment sols, façades et arbres en tableaux étonnants. A mi-chemin des arts de la rue, de la marionnette et du théâtre d’ombre cette performance lumineuse fait redécouvrir sous un angle inattendu le décor de la vie quotidienne. L’espace d’une nuit, les murs se peuplent de silhouettes animées, des textes s’affichent sur le sol et les passants, et les arbres deviennent autant d’anamorphoses lumineuses parmi lesquelles le public peut déambuler. Chaque Exprojection est créée sur mesure en fonction du lieu et de l’évènement. Nous créons une banque d’images et de textes (et parfois de témoignages) collectés par nos soins en amont. Le jour J les images sont manipulées et animées par une ou deux personnes. L’installation visuelle peut être accompagnée d’une création sonore et musicale.

Distribution

Anne Bitran, Olivier Vallet, Florence Boutet de Monvel, et leur équipe en fonction du projet

Déjà passé

Lieu Région Début Fin Infos
Abbaye de Beauport Bretagne 02/08/2022 11/08/2022
Musée Départemental de Sceaux Ile-de-France 14/05/2022 14/05/2022
La Carène Bretagne 20/11/2021 20/11/2021
Théâtre de Lunéville - de la Méridienne Grand-Est 23/04/2019 23/04/2019 Lunéville, capitale princière avant de s’industrialiser puis de devenir « cité cavalière », a inspiré aux Rémouleurs une promenade en images autour des villes imaginées par les utopistes ou rêvées par les urbanistes. Les façades de la rue de Lorraine, à la nuit tombée, se couvriront donc de plans d’architectes, de dessins ou de textes traitant de tout ce que des hommes ont imaginé pour loger d’autres hommes.

Utilisant plusieurs dispositifs de projection d’images originaux, les Exprojections transforment sols, façades et arbres en tableaux étonnants. À mi-chemin des arts de la rue, de la marionnette et du théâtre d’ombres, cette performance lumineuse fait redécouvrir sous un angle inattendu le décor de la vie quotidienne. L’espace d’une nuit, les murs se peuplent de silhouettes animées, des textes s’affichent sur le sol et les passants, et les arbres deviennent autant d’anamorphoses lumineuses parmi lesquelles le public peut déambuler.
Les Rémouleurs, compagnie associée à la Méridienne, scène conventionnée de Lunéville pour la saison 18-19.
Mairie Bretagne 07/12/2018 07/12/2018 Une place de rêves
Une Exprojection de la Compagnie Les Rémouleurs
Ils décidèrent de construire une ville comme dans leur rêve.
Italo Calvino, Les Villes invisibles

Chaque maison, dans chaque ville, et à Guingamp peut-être plus qu’ailleurs, porte un imaginaire. Pas seulement celui appelé par l’Histoire avec un grand H, évoqué immanquablement par les façades anciennes à colombages ou en granit breton, pas seulement celui des légendes, mais toutes les histoires que l’on peut se raconter, sur le mode du « et si… » ou du « on dirait que… », lorsque enfant on rêve sur le chemin de l’école.
Nous allons donc projeter sur les façades de certains bâtiments les images de petits contes inventés, inspirés par eux ou par la ville. Et à côté, sur la façade mitoyenne, ou encore sur le sol, seront projetés les textes de ces légendes imaginaires, invitant ainsi le promeneur à une déambulation rêveuse et circulaire. Pas de « Son et Lumière » tonitruant donc, mais un temps suspendu, une découverte autre d’un Guingamp chimérique.
Il sera donc question de pierres, d’eaux et d’oiseaux, de l’histoire vraie du Grand Trotrieux et du Cosquer, de la légende du Pot d’Argent, des terrifiants événements survenus dans le Moulin au Cuivre ainsi que des circonstances qui ont vu la pauvre Madeleine s’allonger.