Depuis 2001, THEMAA organise des Rencontres Nationales pour les arts de la marionnette qui ont pour but de tisser des liens avec d’autres secteurs professionnels, artistiques et de la recherche, afin de créer une émulation collaborative bénéfique à chacun·e.  Pour chaque édition, les Rencontres mettent en présence des artistes, des chercheur·ses et des étudiant·es des arts de la marionnette en relation privilégiée avec un autre champ professionnel. Elles sont structurées en trois temps, sur trois ans : après des laboratoires de formulation, recherche et expérimentation les deux premières années, les Rencontres Nationales se concluent la troisième année par un temps fort ouvert au public. De nombreuses traces documentent les expérimentations, et une publication papier vient conclure les Rencontres. Les éditions précédentes ont abordé les thématiques suivantes : marionnettes et écritures contemporaines, marionnettes et arts plastiques, marionnettes et technologies contemporaines, marionnettes et musiques, marionnettes et sciences, et pour finir, marionnettes et magie – Poétiques de l’illusion. Les prochaine rencontres prévues en 2023 auront pour thème Puppet Zone – Contaminations Marionnettes & Écrans.

Puppet Zone – Espaces de contaminations Marionnettes & Écrans

Rencontres nationales 2021-2023

Exploration des territoires de marionnettes, du plateau à l’écran, en passant par les réalités virtuelles. Ces 7e Rencontres Nationales se déroulent entre 2021 et 2023. Elles se concentrent sur la diversité des lieux d’apparitions des marionnettes, ou, pourrait-on dire, leurs différents topos, entre scènes, écrans et dispositifs technologiques d’immersion. Elles ont donc comme particularité d’inviter des spécialistes des arts de la scène, de l’audiovisuel, du cinéma, et aussi de la réalité virtuelle (VR). Les imaginaires, les récits, les corps des marionnettes et la relation qu’elles entretiennent avec les marionnettistes et leur environnement, comment tout cela est-il altéré par cette diversité de lieux, de régimes de présence et de possibilités d’interactions avec le spectateur·rice-visiteur·se ? Quelle nouvelle écologie apparaît ? Comment la caractériser ? Quelles lignes de partage observe-t-on ? Quels chemins de traverses entre ces différents territoires peuvent s’inventer ? Telles sont les questions initiales à partir desquelles le dispositif des Rencontres peut s’articuler.

Téléchargez la note d’intention des rencontres nationales « Puppet Zone »

Consultez le mur virtuel de la PuppetZone comprenant les ressources et traces

CinéMariothon

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Marionnette le 21 mars 2022, THEMAA a mis en place le 1er CinéMariothon dans le cadre de ses prochaines Rencontres Nationales : PuppetZone – Espaces de contaminations Marionnettes & Écrans.

Le Principe

A l’instar des hackatons ou 48h film project qui proposent d’inventer et de créer dans l’esprit collaboratif dans une courte durée et avec des contraintes. C’est un challenge vidéo autour de la rencontre entre marionnettes et cinéma.

Pour cette édition 2022, 18 équipes provenant de France, de Suisse, du Burkina Faso et du Cameroun ont participé.

Retrouvez les contraintes et les vidéos ici

[Partie 1 – avril à juillet 2021] coordonnée par Julie Postel – Les laboratoires à distance ou « chambres d’ébullition » – Sémantique et préceptes

Ces labos 1 sont des espaces virtuels d’ébullition et de premières zones de contamination entre les différents champs invités à se rencontrer (télévision, cinéma, arts de la scène et arts numériques). Elles abordent des thématiques transversales à ces topos (matières et objets, mouvement, création et production, écriture et récits) et visent à interroger à partir de ces
entrées les convergences et les frictions possibles entre différents modes d’existence de la marionnette.

Ce qui est visé dans ces laboratoires à distance, c’est la formulation des principes permettant l’apparition de marionnettes, lorsqu’existent une relation entre objets et écrans. Quelle grammaire et quel vocabulaire spécifiques sont utilisés ? Des préceptes communs ou des fondamentaux transversaux à l’animation d’objets peuvent-ils se formuler ?

Cette phase d’exploration conceptuelle permettra d’orienter les laboratoires 2022, in situ, en fonction des zones de contamination possibles qui auront été identifiées.

>> lundi 20 septembre de 16h à 18h (« Salle blanche » du « 75 Forest avenue » dans le cadre du Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville-Mézières) : Rencontre autour du projet des rencontres nationales « Puppet Zone, espaces de contaminations marionnette et écrans » qui sera un retour sur les premiers laboratoires « à distance » et une discussion autour des perspectives du projet. C’est Julie Postel, (chercheuse, dramaturge et metteuse en scène et coordinatrice de ces premiers labos) qui modérera ces échanges en collaboration avec Michaël Cros.

Note d’intention des Labos 1

  • Chambre d’ébullition #1 : Matières et Objets
  • Chambre d’ébullition #2 : Mouvement et Manipulation
  • Chambre d’ébullition #3 : Réalisation et Mise en scène
  • Chambre d’ébullition #4 : Écritures et Récits

Consultez les synthèses sur le mur virtuel de la PuppetZone

[Partie 2 – 2022] – Les laboratoires In situ

L’idée majeure des laboratoires in situ, est de mettre au travail des artistes, chercheur·ses et étudiant·es au sein d’espaces d’expérimentations spécifiques. Issus du spectacle vivant, de la télévision, du cinéma, ou des arts numériques, et avec comme point commun d’utiliser la marionnette comme médium dans leur travail, les « laborantin·es » sont invités à créer, par leur rencontre au sein d’un espace de travail caractéristique, une matière à partager avec l’ensemble des autres praticien·nes. Cette deuxième année des Rencontres vise la mise en place d’un réseau d’échange de savoir-faire, de pensée, en groupe restreint tout en essayant de rendre les contenus accessibles au plus grand nombre. La question des outils, matériaux et techniques est au cœur de ces labos. Les quatre lieux de laboratoire possible sont : un plateau de cinéma, un plateau télé, un espace scénique, un lieu de création numérique.

Les laboratoires In situ sont en partenariat avec Nef Animation et Folimage.

[Partie 3 – 2023] – Les rencontres sur 3 jours : le Méta-laboratoire : création et expérimentation

L’idée de ce laboratoire est d’accompagner ou de repérer des processus, des créations en cours mettant en jeu les questions de ces Rencontres. THEMAA n’a pas la vocation ni la capacité à « produire » de nouvelles œuvres mais se doit d’encourager des créations, maquettes, expérimentations d’artistes / chercheur·ses venant de champs disciplinaires différents. La forme de ce laboratoire se dessinera à l’issue des expérimentations en 2022. Cela peut être : – la mise en place d’un « forum » d’expérimentations artistiques ; – l’accompagnement et le suivi de projets repérés, avec des reportages vidéo ou écrits (pouvant être relayés dans Manip) Une publication vient conclure ces 7e Rencontres Nationales.

[Partie 4 – 2024] – Les traces des rencontres (en partenariat avec Alternatives Théâtrales

Une publication viendra conclure ces 7e Rencontres Nationales.

 

PRÉCÉDENTES RENCONTRES NATIONALES :


Marionnette et Magie, Poétiques de l’illusion

Rencontres nationales 2013-2016

Si, au fil de son histoire, l’art a su confier à l’illusion une part de ses mystères (Gombrich), la marionnette et la magie ont placé cet objet au centre de leur développement contemporain.

Découvrir le site web de la manifestation

Ces rencontres ont fait l’objet d’un ouvrage en partenariat avec Alternatives Théâtrales, l’Institut International de la Marionnette et le CNAC  intitulé Poétiques de l’illusion – Dialogues contemporains entre marionnette et magie disponible à la vente sur le site de THEMAA.

 

 


Marionnette et Science : corps objet, image

Rencontres nationales 2010-2013Marionnettes et sciences

Les arts et les sciences se sont de tous temps alimentés, ne serait-ce qu’à l’époque de la Renaissance qui vit avancer en parallèle les sciences, la technique et la peinture. La découverte de la perspective, l’utilisation des nouveaux matériaux puis le design au XXe siècle sont la partie visible des possibilités entre les artistes et l’industrie. Lier les arts de la marionnette et les sciences s’ancre dans cette recherche avec cette spécificité qu’est la marionnette, une discipline qui touche à la fois les arts plastiques, le théâtre et la mécanique.

Ces rencontres ont fait l’objet d’un recueil de textes intitulé Marionnette, Sciences et techniques disponible sur demande à THEMAA (participation au frais de port) et en téléchargement.

 


Marionnette et Musique

Rencontres nationales 2010

Les Rencontres Nationales « Marionnettes et Musiques » proposaient durant trois jours d’’explorer le rapport scénique et artistique entre les marionnettistes et les musiciens selon trois formes : des échanges thématiques et artistiques, des restitutions de laboratoires et des spectacles. Leur programme s’articulait selon un déroulé établi comme un parcours, partant de l’’histoire pour aller vers les autres cultures, puis le temps présent dans ce qu’’il a de concret avec les questions de diffusion, de structuration et enfin les artistes. Les artistes et l’’artistique étaient au cœœur de ces rencontres qui cherchaient à étudier comment chacun appréhende ce lien et le fait vivre dans son travail.

Pour en savoir plus et découvrir une sélection d’enregistrements audio de ces rencontres

Téléchargez le numéro Hors Série de Manip n°4 qui traite de ce sujet

Téléchargez Manip n°24 qui traite de ce sujet


Marionnettes et Technologies contemporaines

Rencontres nationales 2006

Depuis plusieurs années, la marionnette, comme les autres arts de la scène et la création artistique en général, n’a pas échappé au développement de ce que l’on appelle les « nouvelles technologies ». THEMAA a donc organisé ces troisièmes rencontres nationales sur ce nouveau décloisonnement en invitant chercheurs, journalistes, pédagogues et artistes à réfléchir sur la perméabilité entre le monde technologique et le monde artistique et sur les nouvelles possibilités qui semblent inédites de ces « nouvelles machines ». De l’’audio-visuel dans les spectacles aux « acteurs bioniques » – engins électroniques maniés à distance -, de l’’ordinateur utilisé en infographie au numérique et à l’’art digital, chacun de ces termes induit une relation nouvelle à la matière, au temps, à la mémoire, à l’espace, au rôle de l’’artiste et à celui du public.

Téléchargez le numéro Hors Série de Manip n°1 qui traite de ce sujet


Marionnette et Arts plastiques

Rencontres nationales 2003

Les deuxièmes Rencontres Nationales « Marionnette et arts plastiques » ont proposé, sur trois jours, de nombreux évènements autour de ce thème : 22 spectacles de 18 compagnies ; une exposition « Tous en boîte » conçue par deux plasticiens, Patrick Smith et Pierre Bourquin ; trois tables rondes, « Utopies, rêves éveillés », « Les écritures visuelles », « Les fondamentaux de la marionnette » ; des films d’animation ; un stage pratique de construction « L’objet animé dans tout ses états », animé par Patrick Smith.


Les auteurs dramatiques vivants et la marionnette

Rencontres nationales 2001

Rencontres nationales THEMAA 2001THEMAA invite à découvrir une programmation-manifeste consacrée à l’une des tendances de la marionnette en France. Cette première édition propose de rencontrer les créations et les compagnonnages développés cette année avec les auteurs dramatiques vivants.

Téléchargez un document de présentation de ces rencontres