Sur le vif

Spectacle Variations pour un Parapluie

Cie CHOUETTE il pleut !

Auteur: Marion Monier

Mise en scène: Regard artistique : Marion Le Gourrièrec & Charly Labourier

Technique: Théâtre d'objet

Tel un rituel, une mission, le petit personnage clownesque de ce spectacle tentera tout pour qu'enfin la pluie vienne. L'eau est indispensable au monde qui l'entoure. Éveil de parapluie, jeux et métamorphoses avec la matière imperméable, rêve de gros nuages gorgés d'eau... Va-t-il convaincre la pluie de tomber ? Et si enfin il pleuvait, mais que cela ne s'arrêtait plus ?

Un thème très actuel traité avec joie, douceur et poésie, le tout accompagné en direct par une viole de gambe.

Intention

La petite enfance est un public qui m’a toujours passionnée. Je souhaite poursuivre mon travail créatif en étant simplement attentive à leurs faits et gestes. Il s’en dégage une part de merveilleux et de théâtralité qui nourrit chacun de mes spectacles qui leur est destiné.
Jouer avec les formes, les matières, les reflets, les couleurs, les sons… Les jeunes enfants sont dans la perpétuelle découverte. Ils vivent d’innombrables premières fois.
Avez-vous déjà observé un jeune enfant qui s’habille ? Rien n’est inné. Rien n’est
évident. Pourquoi mettre sa jambe dans ce trou-là ? Pourquoi pas sa tête ou son bras ?
C’est après avoir observé de nombreuses scènes (infiniment drôles, poétiques, burlesques et éminemment théâtrales) d’enfants qui tentaient de s’habiller et/ou de se déshabiller qu’il m’est venue l’envie d’en extraire un spectacle.
Le travail du clown me permet d’être dans cet état de l’infini présent et de la spontanéité. J’aimerais qu’en regardant ce spectacle, les enfants se sentent concernés, représentés. Qu’ils retrouvent un langage commun, une complicité. En cherchant la matière qui allait habiller notre personnage principal, notre attention s’est arrêtée sur la cape de pluie, le ciré.
En effet, le vêtement de pluie et la déclinaison d’accessoires qui y est associée, comme le parapluie par exemple, possèdent des textures et des sons théâtraux très intéressants. Ils couvrent, cachent, absorbent et déforment. La lumière aussi s’y dépose d’une façon étonnante. Un jeu de clair-obscur et d’ombres peuvent nous aider à créer des paysages, des montagnes, des creux, des grottes et des ombres chinoises. Cela nous permettra d’intégrer différentes échelles de personnages, de créer du rythme et des surprises, éléments indispensables devant un si jeune public.
Puis, après avoir choisi cette matière intrinsèquement liée à la pluie, est née l’histoire de ce personnage qui chercherait par tous les moyens à faire venir la pluie.
Cela fait bien sûr écho à cette indéniable nécessité qu’il pleuve aujourd’hui. Une façon d’aborder un sujet sensible et important avec la très jeune génération.
En plus du clown, ma formation de danseuse sera utilisée pour trouver ce corps qui navigue dans le vêtement, et ma formation de marionnettiste pour manipuler la matière d’une façon poétique, onirique et maîtrisée.
Enfin, nous souhaitons accompagner ce drôle de personnage de la présence d’une musicienne au plateau. Comme ce sera un spectacle sans parole, la musique aura une place prépondérante. Un véritable trio se formera entre le clown, ses objets de pluie et la musique.
Marion Monier

Distribution

Marion Monier (comédienne) et Julie Duthoit (musicienne)

Prochaines dates

Lieu Région Début Fin Infos
Théâtre aux Mains Nues Ile-de-France 22/03/2024 22/03/2024