Sur le vif

Spectacle Le miroir aux fourmis

Auteur: Joëlle Noguès, Giorgio Pupella

Technique: Marionnettes sur table, objets bricolés, ombres, vidéo

Un spectacle comme un haïku Le miroir aux fourmis: un spectacle pour parler avec fraîcheur et humour du monde qui nous entoure au rythme du temps qui passe, des quatre saisons et du cycle jour/nuit, des évènements de la vie, avec malice et impertinence, dans une écriture scénique ouverte qui met en évidence la fulgurance du mot et ses résonances.

Intention

La structure du haïku est généralement celle-ci : les deux premiers vers présentent un fait ou évoquent un lieu, un moment, puis au dernier vers il y a une chute, un élément inattendu qui étonne. L’effet de surprise est important : c’est lui qui donne au haïku son caractère insolite, fantaisiste et très humoristiqueLa “mécanique” joue un rôle important dans « le miroir aux fourmis »: la structure scénographique ressemble à un squelette de chapiteau, marionnettes et objets montent et descendent des cintres; des objets téléguidés traversent l’espace ; des projections vidéo de paysages aux jeux de sonorités sur des instruments “bricolés”, tout est là pour mettre en parallèle le geste poétique et le geste théâtral. La musicalité si particulière du haïku rythme les mouvements du comédien et du musicien.Relever le défi de la surprise: surprise des objets , leurs formes, les « ustensiles » utilisés, leurs arrivées ou leurs départs, surprise aussi dans le déroulé du spectacle, une saison est comme un chapitre d’un livre, dont l’énigme espiègle est résolue à la fin…Un marionnettiste râleur, un musicien lunaire, et un regisseur manipulateur de fils sont les guides malicieux du spectacle.Puis, bien sûr, une attention particulière à l’accueil des jeunes spectateurs…Mais chut, c’est un secret…Ensemble, vers la légèreté et l’émotion, le décalage et l’humour, pour capturer ces instants précieux, percevoir le battement de l’existence qui passe… et fêter le plaisir de vivre.

Distribution

Mise en scène: Joëlle Noguès
Écritures:Giorgio Pupella, Joëlle Noguès
Composition Musicale:Victor Betti
Conception et réalisation vidéo: Pierre Noguès
Création Lumières: Myriam Bertol
Fabrication Décor: Delphine Bailleul, Joëlle Noguès, Giorgio Pupella, et Les Ateliers du Théâtre National de Toulouse

Déjà passé

Lieu Région Début Fin Infos
Festival Internacional de Titelles Etranger 14/05/2017 14/05/2017