Sur le vif

Spectacle BasiK InseKte

Auteur: Librement inspiré de la Métamorphose, Franz Kafka

Mise en scène: Claire Dancoisne

On pourrait dire qu’ils sont bêtes et méchants.

Ils représentent tout ce qui énerve : conventionnels, paresseux, futiles, effrayés du qu’en dira-t-on, représentants d’un bonheur familial en huis clos joliment ennuyeux, exagérément rassurés par le rien de leur vie, et le travail routinier et acharné de leur fils pour qu’ils puissent vivre pleinement ce bonheur inoffensif. Hélas, un jour ce petit rebelle de fils décide de ne plus aller travailler et choisit de se transformer en grosse blatte, un insecte répugnant.

Un vrai choc pour cette famille respectable et le début d’une métamorphose pour le moins stupéfiante.

Si Kafka est l’écrivain de l’absurde, La Licorne est ici le théâtre du gothique et de l’irrationnel.

Intention

Une dernière pour la route comme disent toutes les personnes addictes et menteuses.

Et pourquoi ?

Pour le plaisir de se prendre la tête, pour le bonheur de partager un plateau avec quelques fous furieux, pour l’envie de fantasque et d’audacieux, pour l’enjeu de faire un spectacle encore plus beau que les autres, pour raconter encore une fois une histoire qui se permet toutes les libertés brassant surnaturel et quotidien en se moquant des convenances.
Et si dans cette nouvelle de Kafka se trouvaient tous les ingrédients d’un bon thriller psychologique. Et si le fait d’avoir un cafard chez soi, certes un désagrément, amenait chez les personnages une vision déformée et obsessionnelle pour les transformer en petits monstres bien peignés.
« Devant ce monstre, je n’ai pas l’intention de prononcer le nom de mon frère, c’est pourquoi je dirai simplement ceci : nous devons nous en débarrasser. » Frantz Kafka, La Métamorphose

BasiK InseKte comme un film d’horreur, graphique et onirique, un peu macabre peut-être, mais surtout bien marrant.

Distribution

Adaptation : Claire Dancoisne | Francis Peduzzi
Dialogues : Haïla Hessou
Mise en scène et scénographie : Claire Dancoisne
Comédien.nes : Henri Botte, Lyly Chartiez-Mignauw, Gaëlle Fraysse, Léo Smith
Création musicale : Pierre Vasseur, Greg Bruchet, Olivier Lovergne
Création des masques et coiffures : Loïc Nebreda
Création lumières : Hervé Gary
Création des objets : Bertrand Boulanger, David Castagnet, Chicken, Olivier Sion Création décors : Olivier Sion
Création costumes : Martha Romero | Anne Bothuon
Collaborations artistiques : Rémi Delissen-scènariste | Cyril Vialon-Chorégraphe
Régie générale et plateau : Hélène Becquet Régie son : Louis Regnier
Régie lumières : Thierry Montaigne