Sur le vif

Spectacle Joséphine la cantatrice

Auteur: Franz Kafka

Mise en scène: Grégoire Callies

Joséphine la cantatrice ou le peuple des souris, est le dernier récit de Franz Kafka. Tuberculeux au dernier degré, ne pouvant presque plus parler ni avaler tant il souffre, l’auteur praguois écrit Joséphine quelques mois avant de mourir. Derrière cette histoire de cantatrice des souris, Kafka évoque la condition de l’artiste et cerne ce qu’est l’art, ce qui le constitue et le distingue de toute autre activité, humaine justement. Il emprunte là encore le masque animal qu’il affectionne ; un masque parmi les plus modestes, celui des souris : peuple grouillant dans l’ombre, travaillant sans cesse, menacé de toute part et qui, de ce fait, à peine né, « ignore la jeunesse». Un peuple à la fois puéril et « précocement vieux». Cette histoire est une sorte de légende dans laquelle il y va du pouvoir, de la musique et de la voix. Car Joséphine, on le verra, à un immense pouvoir sur le peuple qui l’écoute. Même si, ou peut-être justement parce que, apparemment, elle n’a pas de voix.

Distribution

Scénographie : Jean-Baptiste Manessier (assiste de Eric Jolivet)

Vidéo : Véronique Caye

Jeu : Chloé Chevalier

Production Le Pilier des Anges

Le Pilier des Anges est subventionnée par la DRAC Ile-de-France, le conseil départemental du Val-de Marne, la ville de Fontenay-sous-Bois.