Sur le vif

Spectacle La Montagne fumante

Comédie - théâtre d’objet Une voiture cabossée finit de mourir sous un soleil insensé ou une lune innocente, selon l’heure. Le matin, comme tous les jours, des enfants surgissent de leurs cartons et courent en jouant avec ce qu’ils trouvent, avant que le vent ne tourne. Tandis que la tempête menace, deux comédiens finissent de dessiner tout ce qu’ils n’ont pas réussi à apporter sur scène. Ils tentent de sauver celui qui peut l’être encore. Ils sont les seuls remparts contre le déchainement de la nature et les dictatures les plus féroces. Comment survivre dans ce massacre sauvagement orchestré? Qui va en réchapper? Définitivement, plus personne n’ est là pour se soucier de la fragilité d’un ballon de baudruche.

Intention

Ce spectacle, en objets de récupération, réunit l’univers du dessin et du théâtre. Il explore les nombreuses dimensions que cette rencontre apporte à la scène. A travers l’intégration d’effets spéciaux illustrés, inspirés du monde de la bande dessinée ou d’ éléments de décors inhabituels et volumineux (carcasse de voiture, soleil,…). Il emprunte à la discipline graphique son style : le silence et par extension les onomatopées. Pas de texte, la narration s’appuie sur les images que les comédiens font naitre à partir d’objets et des multiples recoins dont recèle le décor. Sortant des cartons et des plastiques, l’histoire versée dans l’humour noir, s’inspire des conditions de vie dans la décharge de Manille, où des enfants tentent de survivre face à toutes sortes d’ épreuves.

Distribution

Jeu interprétation : Maxime Gridelet, Nicolas Hay
Scénographie : Maxime Gridelet, Nicolas Hay
Costumes : Eleonore Liehn
Dessins, décor : Maxime Gridelet