Sur le vif

Spectacle Trace·s

Théâtre Sans Toit

Mise en scène: Mathieu Enderlin

«Trace·s» est une exploration dans le gouffre de la boîte noire du théâtre, à la recherche des fantômes de l’œuvre de Georges Lafaye, surnommé l’« Einstein de la marionnette » ; une plongée au cœur de la mémoire, à travers les couches sédimentées d’un hyper-palimpseste. Arpentant le territoire mental de l’artiste, se perdant à travers le dédale de son univers poétique, trois archivistes explorateurs tentent de capturer l’inspiration première. Après son premier spectacle CUBiX, Mathieu Enderlin invite à une réflexion poétique autour du langage marionnettique, en s’appuyant sur l’un des pères fondateurs du renouveau de la marionnette contemporaine.

Intention

Dans les années d’après-guerre, la France connaît une effervescence de sa scène artistique. Elle se manifeste en particulier dans les cabarets où se succèdent poètes, chansonniers, musiciens… et marionnettistes. Jusqu’alors cantonnée au spectacle pour enfants, la marionnette rencontre un public enthousiaste dans les caves parisiennes. Elle va connaître alors une véritable révolution.

Georges Lafaye est l’un des acteurs majeurs de ce renouveau. Cet artiste étonnant n’a eu de cesse d’explorer les possibilités de ce qu’il appelle le « théâtre d’animation ». À travers différentes pièces, il développe une dramaturgie particulière qui tend vers l’abstraction. De cette recherche foisonnante et riche, restent aujourd’hui des notes, des objets scéniques, des images et des films…

Quand on se plonge dans le fonds Lafaye de la BNF, on visionne des images, on manipule des objets ; mais on a la sensation d’un manque. Ce manque, c’est celui de l’âme, qui anime le spectacle, modèle le geste du manipulateur, et le mouvement de l’objet manipulé. Paradoxalement, c’est à partir de ce manque, qui attise la curiosité et enclenche l’imagination, que s’écrira « Trace·s ».

Les documents matériels esquissent les contours d’un pays inconnu qui se dessine au loin. Cet inconnu, ces espaces vides que nous laisse la mémoire lacunaire par essence, nous allons les scruter avec les outils d’aujourd’hui, en révéler la densité et en faire surgir les « archives immatérielles » des œuvres de Georges Lafaye.

Cela paraîtrait sérieux ? Aussi sérieux qu’un jeu d’enfant ! Car l’esprit qui habite l’œuvre de Georges Lafaye est léger, étonnant et ludique.

Distribution

Interprétation : Rose Chaussavoine, Thomas Cordeiro, Laure Lefort
Mise en scène : Mathieu Enderlin
Scénographie : Cerise Guyon
Vidéaste : Aurèle Dumaret

Production déléguée :
Théâtre aux Mains Nues
Coproducteurs et soutiens :
DRAC Île-de-France
Théâtre Sans Toit
Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
Espace périphérique-Parc de La Villette
Institut International de la Marionnette
Remerciements à la Bibliothèque Nationale de France

Téléchargements

Document

Document

Déjà passé

Lieu Région Début Fin Infos
Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette Ile-de-France 11/03/2019 23/03/2019
Pôle Culturel de Coulanges Ile-de-France 12/12/2018 14/12/2018 Mercredi 12 à 10h et 15h, Jeudi 13 à 9h30 et 14h, Vendredi 14 à 14h et 19h.