Sur le vif

Spectacle Qui est Monsieur Loren Ipsum ?

Auteur: Emmanuel Audibert

Mise en scène: Sylviane Manuel

Technique: Théâtre gestuel, marionnettes assistées par ordinateur

"Dialogue survolté entre un homme et ses créatures manipulées à distance" Monsieur, sorte d’artisan fou, donne vie à un bric à brac d’objets, de poupées déjantées, de peluches abandonnées, de pianos... dans son laboratoire de fortune, ça grouille de vie. Comme dans une vision hallucinée, Monsieur s’entretient avec ce petit monde et se trouve embarqué par sa petite armée d’étranges créatures dans un voyage intime. Monsieur cherche, tire les fils de sa vie, et de discours en concerto, révèle un micro monde tendre et fou, violent et futile, mathématique et poétique. Une écriture poétique, non narrative. Un jeu de matières sonores, musicales, plastiques… matières à penser où les choses passent moins par les mots que par l’agencement et la résonances d’images. Comédien, homme de cirque, mélomane, Emmanuel Audibert – alias Lorem Ipsum – tient et tire les ficelles de ce jeu infini entre acteur et objet. Entre les objets et l’acteur, le lien est organique. L’homme n’est pas plus manipulateur que manipulé. L’accident et la maîtrise sont dans un même corps. La littérature de Haruki Murakami est au plus proche de ce geste, elle rôde autour.

Distribution

Création et interprétation : Emmanuel Audibert
Collaborations artistiques : Jean-Louis Heckel, François Monnié, Michel Cerda
Collaboration à la programmation : Bertrand Landhauser
Textes et musiques originaux : Emmanuel Audibert arrangés par Sylviane Manuel
Lumière : Marc Deroche
Habillages sonores : Manu Faivre
Accessoires : Laure Cotin
Construction des pianos : Victor Fernandes
Effets : Stefan G.Tarabini

Production et soutien :

Production : 36 du mois, coproduction La Grange Dîmière de Fresnes avec le soutien en résidence du Plateau 31 et des lieux compagnonnages marionnettes : Odradek-Cie Pupella-Nogues, La NEF – Manufacture d’Utopise, Gare au théâtre ; avec l’aide à la création du Conseil Général du Val de Marne et le soutien à la création d’ARCADI et de la SPEDIDAM.