Sur le vif

Spectacle La maison des morts

Auteur: Philippe Minyana / Antonin Lebrun

Mise en scène: Mise en scène - Antonin Lebrun

Technique: Marionnettes portées

Pièce pour 1 comédienne et 22 marionnettes. Plus qu’une véritable histoire, il s’agit là d’un parcours de vie, tantôt tragique, tantôt trivial, tantôt clownesque… La Femme à la Natte évolue, ou plutôt laisse évoluer les situations autour d’elle. Un village, deux familles, dedans, dehors, une fenêtre… le cadre est posé. Sa vie est un drame, les évènements qui l’entourent sont cruels, répétitifs : un licenciement, un inceste, un meurtre… Pourtant quelques instants de répits ponctuent cette cruauté omniprésente : une étreinte, un coup de foudre… On aurait envie de tout bousculer, de la secouer, cette femme qui ne fait qu’attendre et qui laisse les événements se saisir de sa vie. Mais la solitude aura raison d’elle « sans personne pour tenir ma menotte »… Une composition de faits divers qui place les « marginaux », les « exclus », comme héros du quotidien. Sur le plateau, les marionnettes traduisent les décalages et l’étrangeté des « figures » de Philippe Minyana.

Distribution

Texte – Philippe Minyana
Mise en scène – Antonin Lebrun
Comédienne – Lætitia Labre
Marionnettistes – Juliette Belliard et Pierre Bernert
Construction marionnettes et décor – Antonin Lebrun, Tita Guery et Céline Lyaudet
Création sonore – Clément Lebrun et Pierre Bernert
Création lumière et régie – Benjamin Kergoat
Costumes – Céline Lyaudet
Création Vidéo – Anthony Merlaud
Avec la participation de –
Sébastien Bétrancourt, Gaël Diouris, Christophe Heliès, Ida Hertu, Romain Le Menn, Martine Tréguier, Pierre Tual