L.A. COALITION – Première étude sur les entraves aux libertés des associations !

L.A. COALITION – Première étude sur les entraves aux libertés des associations !

« UNE CITOYENNETÉ RÉPRIMÉE », UN ÉTAT DES LIEUX DES ENTRAVES AUX ACTIONS ASSOCIATIVES EN FRANCE 

Dans un communiqué de presse paru le mardi 6 octobre 2020 à Paris, l’Observatoire des libertés associatives rend public un rapport inédit réalisé avec l’appui d’un comité scientifique, dressant le tableau d’une « citoyenneté réprimée ». Cette analyse de fond s’appuie sur une centaine de cas récents d’entraves et de répression contre des associations et des collectifs de citoyens. Ce rapport est le fruit d’une collaboration entre chercheurs, associations nationales et locales, intervenant dans divers domaines d’activités (défense des droits, écologie, social, culture…), membres de la Coalition pour les libertés associatives.

Des associations dont l’activité est suspendue suite à une coupe-sanction de subvention pour avoir contredit un élu, des militants poursuivis devant des tribunaux pour des actions solidaires, une association de quartier interdite d’accès aux espaces communaux pour se réunir, des représentants politiques stigmatisant des associations antiracistes ou musulmanes, des militant.e.s écologistes cibles de contrôles routiers et d’amendes à répétition…

Voici quelques exemples tirés de la centaine de cas relevés et analysés dans le premier rapport de l’Observatoire des libertés associatives titré « Une citoyenneté réprimée : 100 cas de restriction des libertés associatives, 12 pistes pour les protéger », rendu public en présence d’un panel de député.e.s de diverses sensibilités et de journalistes.

L’intégralité du rapport « Une citoyenneté réprimée » est à retrouver ici

Article publié le 14 octobre 2020.