THEMAA cherche son.sa prochain.e volontaire en Service civique !

THEMAA cherche son.sa prochain.e volontaire en Service civique !

Description de l’entreprise/de l’organisme

Outil de relation et d’influence sur le territoire et auprès des partenaires institutionnels, THEMAA est une invitation à agir, ensemble ! C’est dans le nombre, l’exigence, la diversité et la singularité que les arts de la marionnette puisent leur force.

Née en 1992, THEMAA – Association nationale des Théâtres de Marionnettes et des Arts Associés – fédère plus de 300 adhérents :
-des marionnettistes, comédiens, scénographes, plasticiens, dramaturges, metteurs en scène, administrateurs, chargés de diffusion… constitués en compagnies ou à titre individuel;
-des structures de diffusion (théâtres et festivals) ;
-des structures patrimoniales (musées, bibliothèques);
-des établissements de formation ;
-des chercheurs
-des amateurs de la marionnette…
THEMAA assume une fonction représentative de la profession auprès des tutelles.
THEMAA est le centre français de l’UNIMA – Union Internationale de la Marionnette.
THEMAA adhère à l’UFISC – Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles – sur laquelle elle s’appuie pour inclure les problématiques du secteur des arts de la marionnette dans le champ plus vaste des questionnements liés au spectacle vivant dans son ensemble.
THEMAA est l’une des 20 structures participantes à l’appel de Nantes du 21 janvier 2016.

Observatoire actif des arts de la marionnette, THEMAA se positionne comme un catalyseur des préoccupations communes de la profession. THEMAA incite à inventer de nouvelles formes d’expérimentation et travaille à mettre en place des espaces de dialogue sur des problématiques repérées concernant l’ensemble du secteur.
Forte de son caractère fédératif, l’association THEMAA soutient et valorise les actions entreprises sur le terrain par ses membres et s’engage sur des opérations collectives en direction de l’ensemble de la profession.

THEMAA remplit différentes missions :
-œuvrer pour le dialogue et la concertation interprofessionnelle,
-être un organisme permanent de liaison et d’information au service de la profession,
-promouvoir les arts de la marionnette par la mise en place d’opérations d’envergure nationale.

Différents outils sont utilisés pour répondre à ces missions comme :
-la coordination de projets mis en place par des groupes de travail de professionnels du secteur,
-la coordination ou l’accompagnement à la mise en place d’événements sur des thèmes artistiques variés,
-la conception et la diffusion d’outils de communication valorisant les arts de la marionnette et l’activité des professionnels, envoyés très largement comme la revue MANIP et la newsletter mensuelle – l’accompagnement sur des questions professionnelles,
-le lien avec la recherche,
-la représentation des arts de la marionnette lors d’événements du spectacle vivant.

Description du poste

Le.a volontaire aura pour mission de contribuer à l’objectif général de sensibilisation et de promotion des arts de la marionnette auprès du grand public, via les activités suivantes :

1/ contribuer à la visibilité et à la valorisation d’actions innovantes de médiation, selon des modalités qui feront l’objet d’une réflexion partagée avec l’équipe, et incluant :
– repérer les actions, en milieu urbain et en milieu rural, auprès du grand public ou auprès de publics empêchés (résidents d’Ephad, hopitaux, prisons)
– établir une catégorisation des actions repérées
– contribuer sur le terrain à certaines de ces actions, menées par des adhérents de l’association
– rendre compte de certaines de ces actions (rédaction de fiches-projet, d’articles publiés en ligne…à déterminer) de façon à les valoriser

2/ contribuer à orienter les publics intéressés par des stages, ateliers ou formation à la pratique artistique de la marionnette :
– poursuivre le répérage et la catégorisation des stages, ateliers ou formation ouverts au grand public sur le territoire national
– orienter le grand public vers les offres existantes, y compris en s’appuyant sur les réseaux non spécifiques à la marionnette (éducation populaire, théâtre, conservatoires municipaux, etc…)
– orienter les publics relais (écoles, services culturels, centre d’animation, associations…) dans l’élaboration et le développement de nouvelles offres

Description du profil recherché

Autonomie
Intérêt pour le spectacle vivant et les arts de la marionnette

Article publié le 7 mai 2019.