L’art de la marionnette, art mineur ou art majeur ?

L’art de la marionnette, art mineur ou art majeur ?

Entre tradition, modernité et hiérarchie des arts, une réflexion à plusieurs voix sur la condition actuelle de l’art de la marionnette qui demeure encore pour beaucoup une énigme.

L’art de la marionnette est-il de son temps ? À quoi pense l’art de la marionnette du temps présent  Comment appréhender l’étrangeté de cet art qui ne cesse d’inventer des formes qui donnent à réfléchir et qui se mêle de plus en plus à d’autres formes artistiques, rejoignant ainsi le grand mouvement de l’interdisciplinarité ?

Le 14 juillet à 18h au Théâtre des Doms – 1 bis, rue des escaliers Sainte-Anne. Entrée libre

Avec :

  • Renaud Herbin – directeur du TJP CDN d’Alsace Strasbourg
  • Sylvie Martin-Lahmani – auteure d’une thèse sur les arts de la marionnette et co-directrice d’Alternatives théâtrales
  • Philippe Sidre – directeur du Théâtre Gérard Philippe – Frouard
  • Elise Vigneron – marionnettiste plasticienne de la cie Théâtre de l’Entrouvert – Apt
  • Émilie Robert – directrice du Théâtre Massalia – Marseille
  • Patrick Corillon – artiste plasticien et de la scène au Corridor – Liège
  • Théodora Ramaekers – conceptrice et manipulatrice de « Mange tes ronces !»

Rencontre animée par Sylvia Botella

Proposé par le Théâtre des Doms en collaboration avec la région PACA et le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Plus d’infos :
Théâtre des Doms, info@lesdoms.eu, Tél.: +33 (0)4 90 14 07 99, www.lesdoms.be

Visuel : 0acd8748b7dd7c1b0b56edf5f4548d27.png

Article publié le 14 juillet 2016.