Les Rendez-vous du Commun

Rendez-vous du Commun en Occitanie

JOURNÉE CO-CONSTRUITE AVEC LA FÉDÉRATION DES ARTS DE LA MARIONNETTE EN OCCITANIE (FAMO) EN PARTENARIAT AVEC OCCITANIE EN SCÈNE

Référent•e•s CA THEMAA : Delphine Courant / Graziella Végis
Référent•e•s FAMO  : Laurence Bloch / Jean-Marie Doat
Coordination générale : Claire Duchez

Date : 21 janvier 2021 – Théâtres des Mazades à Toulouse

Note d’intention de la journée

En 2020, l’association nationale des arts de la marionnette (THEMAA) lance des Rendez-vous du Commun dans chacune des régions. L’ensemble des contributions à ces journées aura pour but de nourrir la tenue en 2022 d’États Généraux qui dessineront les enjeux à venir du champ professionnel et artistique des arts de la marionnette.

La région Occitanie est l’une des premières à accueillir cette organisation, menée en co-construction avec les acteurs du secteur réunis sous la fédération régionale FAMO. La thématique proposée par THEMAA, “Le Maintenant : Créer à notre époque : Créer dans un monde en crise et / ou en transition écologique”, soulève de nombreux points de réflexion que la crise sanitaire sans précédent rencontrée depuis le mois de mars met en exergue.

En effet, à la menace qui pèse sur notre planète maltraitée par l’érosion de la biodiversité, le réchauffement du climat et la surexploitation de ses ressources, se confrontent les problématiques liées aux réalités actuelles des créateurs et diffuseurs artistiques. Des matériaux et énergies utilisés pour la fabrication des marionnettes aux logiques de production et de diffusion générées par les politiques culturelles à l’oeuvre, chaque étape de l’existence d’un spectacle a un impact écologique et économique que les bouleversements que nous connaissons en ce moment nous obligent à repenser.

Que désire notre profession pour demain ? Ce Rendez-vous du Commun, nourri de l’observation mené par le SODAM depuis deux ans ainsi que d’un travail préparatoire par les différents acteurs sur le territoire, propose aux acteurs de se retrouver pour dialoguer, inventer et proposer des solutions spécifiques à nos pratiques.

Préparer l’avenir, recueillir idées, ressources, énergies et forces, engranger de la matière à penser et définir les constats, envies et besoins représentatifs de la profession, sont les enjeux de cette journée que nous souhaitons participative et enrichissante pour tous.

Comment ça travaille ?

Une commission de travail s’est créée au sein de la FAMO pour définir avec THEMAA les contenus de cette journée. Deux réunions se sont tenues à ce jour et les 21 avril et 12 juin 2020.
Lors de ces deux temps de réflexion et après avoir opéré une recontextualisation en dressant un inventaire non-exhaustif des crises de notre temps -crise écologique bien sur mais aussi les autres crises qui lui sont corrélées : crise économique, crise démocratique, crise des libertés, crise de la relation (à l’humain, à la nature), crise des imaginaires…- nous avons dégagé quelques premières pistes de réflexions :

Pistes de réflexion (au 12 juin 2020)

  • La liberté de création est-elle en contradiction avec la transition écologique ? Peut-on être subversif avec l’écologie ?
  • La valeur autre qu’économique de l’art et de l’acte artistique dans la société : comment les artistes expriment la valeur de leur travail ?
  • Adaptabilité des arts de la marionnette, question de l’art pauvre qui  se pratique avec peu / artisan artiste / artisanat vs technologie / question de l’artiste pauvre
  • Enjeu de sortie de crise et partage des richesses à l’échelle du spectacle vivant / question de l’emploi artistique
  • Proximité Vs international (localisme Vs ouverture au monde) : le localisme entraîne t-il un danger de repli sur soi ?