Création artistique

Spectacle

(Victor) Frankenstein

Le Sablier

Auteur : d'après le roman de Mary Shelley

Mise en scène : Karine Birgé

Victor en a fait une créature, les Karyatides en font leur création.


Revisiter les classiques à travers le théâtre d’objets, tel est le talent de la Cie Karyatides. Après Madame BovaryCarmen et Les Misérables, elle part à l’assaut de Frankenstein. Sur scène deux comédiens, une chanteuse lyrique et un pianiste. Il n’en fallait pas moins pour nous raconter la folle ambition qui anime le jeune Victor : ressusciter sa défunte mère. Il multiplie les expériences médicales, repousse les limites de la science jusqu’à donner vie à une créature monstrueuse. Où qu’elle aille, celle-ci ne suscite qu’horreur et dégoût, alors que naît en elle un immense et irrépressible besoin d’amour… Un mélange de théâtre d’objets et d’opéra, de Rachmaninov et de Céline Dion, de machinerie à poulie et de diaporama dans une atmosphère gothique : rien ne fait peur aux Karyatides… pas même Frankenstein !

Technique

théâtre d'objets et opéra

Distribution

Jeu : Cyril Briant, Marie Delhaye et Karine Birgé (en alternance)
Chant : Virginie Léonard et Lisa Willems (en alternance)
Piano : Kevin Navas et Thomas Eeckhout (en alternance)
Mise en scène : Karine Birgé
Dramaturgie : Félicie Artaud et Robin Birgé
Création sonore : Guillaume Istace
Création lumière et coordination technique : Dimitri Joukovsky
Collaboration technique : Karl Descarreaux
Scénographie et costumes : Claire Farah
Confection costumes : Camille De Veaux de Sancy
Constructions : Sébastien Boucherit, Claire Farah, Joachim Jannin et le Théâtre de Liège
Peinture : Eugénie Obolensky
Régie : Karl Descarreaux et Dimitri Joukovsky (en alternance)
Illustrations et graphisme : Antoine Blanquart
Production : Élodie Beauchet et Camille Grange
Diffusion : Cécile Maissin