Création artistique

Spectacle

Variations sur le modèle de Kraepelin (ou le champ sémantique des lapins en sauce)

Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette

Auteur : Davide Carnevali

Mise en scène : David Van De Woestyne


Un huis-clos troublant sur la perte de mémoire individuelle et l'amnésie collective


Intérieur nuit. Deux hommes dans un appartement. L’un n’arrive pas à fermer 
l’œil. L’autre semble veiller sur lui. Les scènes se répètent, avec de
légers changements. L’époque actuelle et celle de la Seconde Guerre
mondiale se mélangent, jusqu’à frôler l’absurde. De manière récurrente,
il est question d’un lapin, dans les conversations et dans les
assiettes... Pour sa première mise en scène, le comédien David Van de
Wœstyne a choisi un texte étonnant qui décrit sur un mode onirique une
relation compliquée entre un père qui souffre de la maladie d’Alzheimer
et son fils qui le soigne. À leurs côtés, une femme médecin
bienveillante, homonyme de Kraepelin, psychiatre du XIX
e siècle
qui identifia la démence dégénérative. Les clairs-obscurs de Yragaël
Gervais et les nappes de musique électro-acoustique d’Uriel Barthélémi,
plongent les personnages dans un univers mouvant et imprévisible. Sur
scène, les identités se délitent – identité d’un vieil homme dont les
souvenirs s’enfuient mais aussi identité d’une Europe à la mémoire
chancelante. On retrouve l’univers troublant et envoûtant de la
Compagnie Ka et l’on découvre le jeune auteur dramatique d'origine
italienne Davide Carnevali, penseur critique de notre Europe actuelle et
figure montante du théâtre européen.



Diffusion

2-19/04/2019 - Ile-de-France