Création artistique

Spectacle

Petit-Bleu et Petit-Jaune

Succursale 101

Auteur : Léo Lionni

Mise en scène : Angélique Friant

Petit-bleu et Petit-jaune évoluent chacun de leur coté dans le cocon familial.
Ce n’est que lorsqu’ils décident d’affronter le monde extérieur ensemble qu’ils découvrent à la fois ses richesses et ses obstacles. De retour chez eux ils sont tout vert et affrontent le regard de leurs parents qui ne les reconnaissent pas.

La mise en scène :

La scénographie se compose de cubes de différentes tailles, légers et manipulables, recouverts d’écrans blancs permettant le travail de l’ombre et de la projection vidéo.
Cet espace blanc et épuré, dans l’écrin d’une boîte noire, est tantôt un récepteur de couleurs, tantôt un lieu magique en bichromie.
Le spectacle propose la découverte d’un espace mouvant, où l’objet, ici le cube, se met à bouger, à prendre vie. On lui prête des intentions, il devient « personnage ». La naissance est une des thématiques essentielles du spectacle. Elle est déclinée sous différentes formes.
D’abord celle d’un objet qui sous nos yeux naît, c’est-à-dire acquiert une vie, puis celle de la conteuse, qui enfermée dans son cube comme dans une coquille d’oeuf, éclos, et enfin celle de la parole qui de bredouillements devient mots puis phrase.
La conteuse nous guide sur le chemin de l’histoire, prenant plaisir à déclencher les événements au détour des cubes, allumant et éteignant, faisant apparaître et disparaître et se laissant parfois surprendre par cet espace mouvant.
Chaque cube est un espace de potentielles découvertes où les personnages de l’histoire évoluent.
Un premier cube s’allume, nous sommes chez Petit-Bleu, un second s’éclaire, nous sommes chez Petit-Jaune.
Mais l’univers ne s’arrête pas à ces espaces clos, il est bien plus grand et les personnages sont pressés de le découvrir à travers l’exploration de territoires jusqu’alors inconnus.
La différenciation des formes et couleurs est mise en valeur par le travail de la lumière et le mélange des couleurs est rendu possible grâce à la technique de l’ombre et de la vidéo.
L’histoire est accompagnée par une atmosphère musicale à base de sons de flûte. L’univers sonore est travaillé par touches, avec des sons qui s’étirent et d’autres qui rebondissent…



Diffusion

19/04-3/05/2016 - Ile-de-France

17-18/10/2014 - Hauts-de-France

27-28/05/2014 - Nouvelle-Aquitaine

23-24/05/2014 - Nouvelle-Aquitaine

21/05/2014 - Nouvelle-Aquitaine

18/05/2014 - Occitanie

16-17/05/2014 - Occitanie

1-2/04/2014 - Ile-de-France

30-31/03/2014 - Ile-de-France

24-26/11/2013 - Bourgogne-Franche-Comté

25-26/09/2013 - Hauts-de-France

15-19/04/2013 - Aquitaine - Espace Jeliote

4-5/04/2013 - Grand-Est

12/03/2013 - Normandie

10/03-23/04/2013 - Hauts-de-France

7-14/02/2013 - Ile-de-France

10-13/01/2013 - Etranger

14/12/2012 - Grand-Est

4-7/12/2012 - Normandie

10/10-15/11/2012 - Ile-de-France