Création artistique

Spectacle

Othello & Desdemona

Théâtre Mu

Auteur : d'après "Othello" de W. Shakespeare et "Jalousie" de C. Nougaro

Mise en scène : Ivan Pommet

Volets 1 et 2 de la trilogie "Jalousies"

La trilogie "Jalousies" présente trois facettes du même sentiment. A travers les perceptions de celui qui l’attise, de celui qui l’alimente et de celle qui le subit, une même trame donne vie à trois histoires différentes.

"Jalousies" permet de voir par les yeux de l’autre, savoir ce qu’il sait, se mettre à sa place et comprendre son point de vue… La vérité se trouve certainement à la croisée des trois perceptions.

OTHELLO
Comment peut-on sombrer sans s’en apercevoir dans une telle folie meurtrière ? Comment peut-on étouffer de ses propres mains le seul être que l’on ait jamais aimé, la seule personne qui vous ait jamais compris ? Othello, tout en étant victime du machiavélisme de Iago, n’en devient pas moins le bourreau, l’exécuteur du plan conçu par le manipulateur.
Etrange sentiment qu’est la jalousie : il transforme l’agneau en loup, la liberté en dictature, la passion en dégoût et l’amour en haine. La haine qui conduit au meurtre. Mettons-nous pour une fois à la place du bourreau…

DESDEMONA
On dit que lorsque la mort arrive, on voit défiler en un instant toute sa vie. Qu’en est-il lorsque cette vie fut angélique et que l’on est exécuté injustement ? Qu’en est-il quand les juge, jury et bourreau sont la même personne, et que celle-ci est l’homme que l’on a le plus aimé ? Etrange impression que de se sentir devenir la possession d’un autre, de ne plus pouvoir décider de sa propre vie, de perdre toute liberté de disposer de soi… Voilà tout ce que vit Desdemona dans la tragédie d’Othello. Son point de vue, celui de la victime, est souvent oublié au profit du machiavélisme de Iago et de la folie d’Othello. C’est entre autres raisons pour cela que nous braquons cette fois-ci les projecteurs sur Desdemona.