Création artistique

Spectacle

Mary Brown et 36ème Dessous

Compagnie Akselere

Auteur : Colette Garrigan

Mise en scène : Colette Garrigan

Dans 36ème Dessous tout commence par un grondement puissant. Celui d’un tremblement de terre ou d’une explosion.

La poussière retombe peu à peu laissant passer la lumière. On aperçoit bientôt une table, qui a stoppé la chute d’une poutre. Nous sommes dans des décombres.

Sous sa table de cuisine, une femme s’est réfugiée. La secousse n’a duré que 23 secondes.

Dans son microcosme tout s’est écroulé. Les fragments de sa vie sont là, éparpillés. La radio nous apprend que les fouilles cesseront à 18h00. Il y a déjà 35 rescapés. Elles seraient la 36ème. Pour le moment elle n’est qu’au 36ème dessous. Mais dans cette petite forme avec marionnettes et objets, on découvre que tout reste possible.

Une rencontre inattendue lui montrera que des issues existent.

Dans Mary Brown tout commence par le même grondement puissant. Mais cette fois-ci nous ne sommes pas dans, mais sur les décombres. Il est 18h00. C’est officiel, les fouilles s’arrêtent. Mary Brown est là. Elle cherche sa voisine et amie Kathleen Doyle qu’elle n’a pas vu depuis 28 ans et qu’elle sait encore sous les gravas. Elle va traverser le cordon de sécurité, remonter le temps et nous raconter ce qu’il s’est passé entre les deux femmes.

Cette grande forme mêlant théâtre, théâtre d’ombres et d’objets a été crée à la suite de 36ème Dessous.

Les spectacles jumeaux racontent le même moment, à travers deux points de vue différents. Ce diptyque joué dos à dos n’a de cesse de se nourrir et de s’enrichir mutuellement.