Création artistique

Spectacle

Le Théâtre Cellule Vivante

Théâtre Sans Toit

Dans l’introduction à la réédition de « pratique pour fabriquer scènes et machines de théâtre par Nicolas Sabbatini, 1638 » Louis Jouvet écrit ceci :
« Comparable à l’évolution du noyau dans le protoplasme de la cellule, le déplacement de la scène dans l’enceinte du théâtre modifie le « champ dramatique ». …/… L’idée vient à l’esprit que par une simple étude du déplacement de la scène dans le lieu de la représentation, on pourrait faire une histoire générale du théâtre qui, englobant l’étude de ses participants et de ses techniques, expliquerait les particularités de chaque littérature, les écoles de comédiens et tous les procédés ou conventions en usage à chaque époque. »

Prendre au mot Louis Jouvet, ce serait inventer un « objet-théâtre » qui évoquerait de façon tangible cette évolution architecturale du théâtre en accéléré dans le temps. Or, une marionnette n’est pas restreinte à l’unique figuration de l’humain. Elle peut figurer toutes les choses du monde. Ainsi, cet objet-théâtre pensé par Pierre Blaise et conçu avec Damien Schoëvaëart-Brossault pourrait être manipulé comme un objet « vivant », articulé, spectaculaire et évolutif. Une marionnette donc. Un théâtre de papier animé.
A partir de cette « marionnette » illustratrice de l’histoire générale du théâtre, on pourrait aborder avec les jeunes les parties du répertoire ancien ou récent, dans un dialogue actif, d’autant que les spectateurs sont directement sollicités.



Diffusion

1-5/12/2015 - Ile-de-France