Création artistique

Spectacle

Le Deuil des p'tites tortues

Compagnie Les Yeux Creux

Auteur : Antonin LEBRUN

Mise en scène : Antonin LEBRUN

Solo pour un marionnettiste et une dizaine de marionnettes.

PAN ! T’es mort ! Du jeu d’enfant au trafic d’armes, la mort n’est pas quelque chose que l’on apprend à l’école. Ce n’est pas en tuant sa famille que l’on devient un homme mais en acceptant avec sagesse la mort comme elle vient.
« On recoud pas l’ombélicale avec le fil du téléphone ».

Une existence se ponctue d'événements marquants qui rythment le passage de l'enfance à l'âge adulte. Chacun de ces échelons est un temps de remise en question.
Mais la première fois que l’on fait face à la mort d’un proche est peut-être l’une des étapes les plus marquantes. Adultes et enfants appréhendent alors le deuil différemment. Son innocence chamboulée, l’enfant peut prendre peur, refuser d’accepter, fuir à sa façon la triste réalité et grandir trop vite.
Le Deuil des ptites tortues pousse à l’extrême ce sujet…
Histoire courte et tragique d’un petit garçon qui déboussolé par le deuil de sa tortue domestique, s’en va se faire sa vision de la mort…
Il ne peut se faire à l’idée de perdre des proches, sa conscience de la vie est faussée et paradoxalement il se met à provoquer lui-même la mort. Décidant alors “qui vit qui meurt”, il se sent invincible, il croit grandir plus vite mais ne devient pas adulte pour autant”.

Le sujet est dur et violent, mais la marionnette donne le recul nécessaire pour en rire tout en y réfléchissant. Il s’en dégage un certain grotesque de « fait-divers de poupées » qui nous permet de suivre avec ironie le parcours d’un homme-enfant perdu, évoquant le manque d’humanité de nos dirigeants et décideurs les mieux placés.



Diffusion

4/10/2013 - Pays-de-la-Loire