Création artistique

Spectacle

La Première Fois que je suis mort(e)

Compagnie du Marteau

Auteur : Pascale Goubert

Mise en scène : Sandrine Furrer

Les formes courtes offrent un terrain de jeu et d'expérimentation qui permettent de trouver des voies insolites dans les narrations, et d’ouvrir des espaces singuliers dans lesquels convier le spectateur.


Ici, nous quittons la marionnette comme objet anthropomorphe , glissons par le biais du théâtre d'objet, pour nous retrouver dans la matière brute.
Ondes, bandes magnétiques, chant des sphères, lumi-naissances, pulsations et tissu sonore.
Matières plastiques et matières sonores sont les corps souples qui nous offrent tout le potentiel de leur vitalité.
Un corps humain en route vers sa dislocation devient ici l'endroit de tous les futurs.
La métamorphose y agit en douceur, avec sensualité et humour, vers un devenir flou et sans angoisses. La mort comme une paix retrouvée ? Ou l'endroit d'un chaos tranquille et bouillonnant, prêt à toutes les joies.



Diffusion

1-13/06/2021 - Ile-de-France - Le Manipularium

26-30/04/2021 - Ile-de-France - Théâtre Halle Roublot

8-12/02/2021 - Ile-de-France - Théâtre Halle Roublot