Création artistique

Spectacle

Je t'aime PAPA, mais merci d'être mort

Théâtre des TaRaBaTeS

Auteur : Philippe Saumont

Mise en scène : Philippe Saumont et Leonor Canales

Monologue pour un comédien « J’aurais pu écrire que je suis né deux fois. La première, le jour de ma naissance et la deuxième, le jour où mon père est mort. » Je t’aime papa, mais… merci d’être mort ! est le récit d’une enfance particulièrement violente, mais pas celui d’une victime. Le personnage trouve à chaque fois la ressource, la créativité, la poésie pour faire face au chaos qu’il subit. Aucune leçon, aucune conclusion toute faite, n’y sont données. C’est une histoire de vie suffisamment particulière, puissante et finalement universelle, pour être racontée et partagée. Je t’aime papa, mais… merci d’être mort ! qui, sans rompre avec les propositions précédentes, oriente l'artistique et l'esthétique du Théâtre des TARABATES vers de nouvelles directions. Le mot, le récit et l’acte théâtral sont ici le coeur de la proposition. Ils se marient à un onirisme scénographié et une musique organique. Le matériau privilégié pour la réalisation des masques est le sucre. Le sucre suggère assurément les parfums de l’enfance mais transformé ici dans tous ses états, il créé surtout des images percutantes

Technique

Théâtre - Marionnettes – Masques - Musique

Distribution

Distribution
Ecriture Philippe SAUMONT
Avec les regards complices de Nathalie PAPIN et Nicolas BONNEAU
Mise en scène Philippe SAUMONT en collaboration avec Leonor CANALES
Direction d'acteur Leonor CANALES
Masques et marionnettes Mariéta GOLOMÉHOVA
Jeu et manipulation Christophe ÉCOBICHON
Musique en direct Yann HONORÉ
Son Sam Collet
Manipulation Geoffrey SAUMONT

Remerciements
Regards sur l’écriture Nathalie PAPIN et Nicolas BONNEAU
Lumières Laurent POULAIN
Costumes Cécile PELLETIER
Décorateur Ronan MÉNARD
Plasticien Edouardo PLANAS ABARCA
Photographies de Christian BERTHELOT



Diffusion

6-27/07/2018 - Provence-Alpes-Côte d'Azur - 11 • Gilgamesh Belleville - Festival Avignon Off