Création artistique

Spectacle

Fantaisies et Bagatelles

Théâtre Sans Toit

Mise en scène : Pierre Blaise

Marionnettes et décors

La sculpture des visages est constituée de volumes simples. Jeu de construction enfantin : cube, colonnes, triangles et petits ponts. Un cubisme pas sérieux, ou les formes les plus élémentaires, assemblées, débusquent la cocasserie d’un caractère. La surface plane du castelet valorise le volume des têtes des marionnettes. Et vice-versa. La gaine est l’intermédiaire qui les relie. Elle a l’inertie du tissu et la force du mobile quand la main du manipulateur l’anime.

Musique
Dans « Fantaisies et bagatelles » les chansons naissent avec leurs effigies bariolées : Marlborough, Jean de la lune, Pirouette Cacahuète… Ronde précieuse et tendrement têtue des marionnettes : ainsi font, font, font… Premiers mots de l’imaginaire, premières harmonies, premiers intervalles, premières variations impertinentes.



Diffusion

13-17/05/2013 - Ile-de-France