Création artistique

Spectacle

En déséquilibre constant (triptyque théâtre d'objets)

La robe à l'envers

Auteur : Elena Bosco

Mise en scène : Elena Bosco

En déséquilibre constant est un triptyque théâtre d’objets, au croisement de la littérature et de l’autobiographie. La comédienne-conteuse, lectrice acharnée, raconte trois romans et livre en parallèle des épisodes et des questionnements autobiographiques.

Les personnages se superposent, s’opposent, se cachent et se révèlent les uns les autres. Ils sont tous dans une position de quête, ils oscillent sur le fil de la vie, comme nous, tous les jours. Et pour tenir sur un fil – les funambules peuvent le confirmer - il faut opérer une série incessante d’ajustements entre l’équilibre et la chute. C’est dans ce déséquilibre constant, que s’inscrivent les histoires des humains que nous sommes.

Les trois volets du spectacle peuvent aussi être joués séparément comme petites formes, en français ou en italien.

Volet 1/3 : J’ai deux amours – Ho due amori

J’ai deux amours raconte le roman Dona Flor et ses deux maris de Jorge Amado (1966) et l’histoire de double appartenance de la conteuse.
Six objets et deux tables pour raconter deux histoires de deux amours :
Dona Flor et ses deux maris (amour passion et amour de l’âge de raison),
Elena et ses deux pays (l’Italie et la France).
Les histoires d’amour finissent mal, il paraît.
Et que se passe-t-il lorsque les amours sont deux ?

Lorsque j’ai lu l’histoire de dona Flor, j’ai eu une révélation : cette histoire était la mienne et, à la fois, celle d’un peuple de plus en plus nombreux, peuple aux deux patries, peu importe lesquelles. Créatures qui sont ici, mais qui ont toujours dans les yeux des images de là-bas ; bilingues difficiles à caser, et ce pas seulement par l’administration, car le départ est sans retour, plus jamais ils ne seront un.
Pour ceux et celles qui n'ont jamais eu à choisir entre deux pays, ou entre deux amants, cette histoire leur rappellera d’autres dilemmes, d’autres tiraillements. Nous sommes tous des êtres multiples et contradictoires.


Volet 2/3 : Le lendemain personne ne mourut

Le lendemain personne ne mourut raconte Les intermittences de la mort de José Saramago (2005) - où l’auteur s’imagine qu’un jour plus personne ne meure car madame la mort arrête de travailler.
Avec horloges, montres, coucous, sabliers, réveils, calendrier, métronomes et minuteurs, la conteuse raconte la peur suprême des hommes (mourir) et la peur suprême de madame la mort (vivre). Puis, elle se découvre en train de raconter aussi ses peurs à elle.

Les intermittences de la mort est un roman qui m’a changé la vie en me posant un défi. Si le froid personnage de la mort de Saramago pouvait mourir d’amour et renaître en être humain avec toutes les faiblesses, les craintes et les fragilités des hommes, je devais bien le pouvoir, moi aussi. Mourir fait peur, certes. Prendre le risque de plonger dans la vie, n’est pas moins redoutable.


Volet 3/3 : Méchante !

Méchante ! se construit en réaction aux Bienveillantes de Jonathan Littell (2006). Avec une balance, un christ et tout ce qui peut sortir de méchant de la tête d’une femme, la conteuse mène un auto-procès pour juger de la présence du mal en elle-même et se réapproprie le questionnement de fond du roman : l’être humain est-il bon ou méchant ?

En refermant Les Bienveillantes, je me suis trouvé face à l’abîme de cette question « Qu’aurais-je fait si j’avais était Maximilien Aue ? » (l’officier SS dont le roman raconte la vie). Quand les époques des massacres passent, nous préférons oublier ce dont des citoyens comme nous ont été capables, marquer une ligne de démarcation nette avec nos prédécesseurs et continuer de nous penser bons et purs. Refuser cette hypocrisie et avoir le courage de chercher la vérité dans les recoins les plus sombres de nos têtes fait partie de cette lutte quotidienne contre soi-même qui nous permet de rester humains.



Diffusion

29/10/2017 - Provence-Alpes-Côte d'Azur - Espace Comedia

13-14/10/2016 - Provence-Alpes-Côte d'Azur

4-26/07/2015 - Provence-Alpes-Côte d'Azur

28/03/2015 - Grand-Est

25-29/03/2015 - Ile-de-France

13/02/2015 - Provence-Alpes-Côte d'Azur