Création artistique

Spectacle

Conférences de Claire Heggen

La Nef - Manufacture d'utopies

Mise en scène : Claire Heggen

Les vertus de la marionnette idéale


Vendredi 27 mars à 19h


Cette conférence répond à la nécessité de transmettre les fils historiques, esthétiques, poétiques voire politiques, qui se sont tissés par son entremise, de la sur-marionnette de Craig à la marionnette en passant par le mime corporel de Decroux et le théâtre du mouvement – Claire Heggen. Elle portera témoignage d’un cheminement, émaillé de réflexions, d’extraits de spectacles joués en direct ou d’images vidéoprojetées, de démonstrations techniques, où dialogueront corps vivant et corps marionnettique.


Comment une énigme, « la sur-marionnette » d’Edward Gordon Craig, a-t-elle alimenté l’utopie du « mime corporel et dramatique» d’Etienne Decroux ?
Comment cette utopie a-t-elle influencé Claire Heggen dans son cheminement artistique au sein de la compagnie du Théâtre du movement – Claire Heggen, dont elle est directrice artistique ?
Comment cette ancienne élève d’Etienne Decroux, actrice, metteur en scène, professeur entres autres à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette depuis 1988, a-t-elle développé à la suite, une recherche spécifique sur les relations réciproques du corps scénique de l’acteur gestuel avec le corps de l’objet marionnettique ?


 


Le masque neutre à fleur de peau


Jeudi 2 avril à 19h
Cette conférence témoigne de l’utilisation diversifiée du masque dans la compagnie du Théâtre du Mouvement – Claire Heggen, depuis le masque neutre jusqu’à la marionnette, entre masque incorporé et masque délégué, exacte interface entre corps du mime corporel et marionnette.


Cette conférence témoigne de l’utilisation diversifiée du masque dans la compagnie du Théâtre du Mouvement, depuis le masque neutre jusqu’à la marionnette, entre masque incorporé et masque délégué, exacte interface entre corps du mime corporel et marionnette. Dans la recherche de corps fictifs scéniques, se démarquant d’un corps réel ou réaliste, le masque a été envisagé et exploré dans tous ses états : collant masquant le corps entier, masques surdimensionnés, voiles, objets abstraits et matériaux objectivant le corps humain, masques neutres, marionnettes plus ou moins réalistes…


Cette conférence sera illustrée par des images (vidéos, photos), des démonstrations techniques, ainsi que des extraits de spectacles. Y seront évoquées les origines de cette exploration : ses racines dans le travail d’Etienne Decroux, ses principes et la transgression des limites entre vie et mort, apparition-disparition, normalité-monstruosité, masculinféminin, animal-humain, sexualité… ; la rencontre avec des figures chimériques, voire mythologiques, au détour des emplacements des masques ; enfin, l’analyse d’une séquence masquée dévoilant une grammaire et les règles de fonctionnement du masque en général et en particulier.



Diffusion

27/03-2/04/2020 - Ile-de-France