Création artistique

Spectacle

Concerto luminoso

Praxinoscope

Mise en scène : Vincent Vergone

A mi-chemin entre la peinture et le cinéma d’animation, l’art de la lanterne magique est une forme singulière trop souvent ignorée par les artistes contemporains. Vincent Vergone réalise des projections de lanternes magiques depuis une quinzaine d’années déjà.

La lanterne magique est un art de l’émerveillement et de la fantaisie : quelque chose reste magique dans le pouvoir de faire apparaitre ces images vacillantes, peintes sur du verre, formes de rêves lumineux, presque palpables.
Pourtant Concerto Luminoso ne cherche aucunement à faire revivre des traditions passées, mais plutôt à revisiter cet art ancien, en explorer les subtilités et la profondeur du point de vue de notre modernité. Cet art né au 17ème siècle offre encore des perspectives inexplorées pour la création contemporaine, et c’est tout naturellement que le travail de la compagnie Praxinoscope a rencontré celui des musiciens de l’ensemble « La Rêveuse ».
Cet ensemble de musique baroque s’attache à explorer la subtilité et la modernité de la création musicale d’un siècle qui fut une charnière, ouvrant une ère nouvelle pour la civilisation occidentale. Peut-être d’ailleurs, ce siècle d’incertitudes, de doutes, de bouleversements et de renouveau de la pensée fait-il écho aux préoccupations de ce millénaire incertain dans lequel nous entrons aujourd’hui ?

Mise en scène:

L’Italie du XVIIème siècle est un éblouissement permanent pour l’œil et l’oreille. Aux ornementations flamboyantes, aux couleurs variées des instruments et des voix des œuvres du grand Claudio Monteverdi répondent les formes tourmentées du Bernin, les trompe l’œil et les machineries de théâtre de Giacomo Torelli.
La musique peint avec ferveur les passions humaines ; drame et spectacle convergent vers une forme d’art total qui aboutira à la création de l’opéra. Monteverdi est l’un des artisans les plus inspirés en la matière. Transposant avec génie l’univers des passions en musique, il dira lui-même que « la bonne musique doit avoir l’émotion pour but. » Pour atteindre ce ravissement de l’esprit, ces visions stupéfiantes, Claudio Monteverdi (1567-1643), Benedetto Ferrari (v.1603-1681), ou encore Tarquinio Merula (v.1594-1665), s’appuient sur des textes éblouissants des meilleurs poètes de leur temps.
Les musiques instrumentales aux thèmes étranges et torturés de Giovanni Girolamo Kapsberger (v.1580- 1651) ou de Biagio Marini (1594-1663) sont amplifiés et relayés par les tableaux fondants crées par Vincent Vergone, inspirés des premiers peintres de paysages flamands, qui, en venant en Italie, furent les pionniers de cet art naissant.



Diffusion

20/01/2016 - Ile-de-France

5/12/2015 - Auvergne-Rhône-Alpes

14/04/2013 - Etranger

5/04/2013 - Ile-de-France

3/04/2013 - Centre - Halles aux Grains - scène nationale de Blois

28-30/03/2013 - Centre - Val-de-Loire

30-31/01/2013 - Ile-de-France

21/10/2012 - Centre - Val-de-Loire