Création artistique

Spectacle

AT THE STILL POINT OF THE TURNING WORLD

TJP - Centre Dramatique National Strasbourg - Grand Est

Auteur : Renaud Herbin

Mise en scène : Renaud Herbin

À la croisée de la marionnette et de la danse, la nouvelle création de Renaud Herbin prend pour titre un vers de T.S. Eliot tiré de "Quatre quatuors". Au point de quiétude du monde qui tournoie nait de sa rencontre avec la danseuse et chorégraphe Julie Nioche autour du corps suspendu. Avec la chanteuse et compositrice Sir Alice et le marionnettiste Aïtor Sanz Juanes, ils forment un quatuor à la lisière d’une foule de marionnettes à longs fils de 30 cm, stockées dans leur sac. Un paysage suspendu, une communauté compacte et immobile d’êtres en attente d’un devenir qu’ils ne maîtrisent pas. Le metteur en scène et marionnettiste a rêvé cette masse ondulante telle une vague, qui enveloppe les interprètes comme un seul et même corps. Une exploration des limites du possible de la marionnette à fil laissant place à la révélation des flux d’énergies et de liens secrets invisibles – et pourtant physiques – reliant tous ces éléments. Un jeu où les rôles s’emboitent et s’inversent. Où les principes de manipulation s’entendent comme zones d’interactions. Où les échelles se percutent : la foule des êtres miniatures devient un organisme géant quand elle est manipulée d’un seul élan, tandis qu’une marionnette d’environ un mètre tient tête aux interprètes. Le travail vocal et musical de Sir Alice nourrit et amplifie cette discordance des échelles. Les sons physiques du plateau (frottements, craquements…) voisinent avec une cithare. La matière sert de point de jonction entre le corps de la danseuse et celui du marionnettiste, mus par des motivations si profondes qu’on ne sait qui du corps ou de la matière suit ou prolonge l’autre. Qui est le fantôme ou son empreinte.