Création artistique

Spectacle

Alice, je sais qui j'étais quand je me suis levée ce matin

Art Zygote

Auteur : d'après

Mise en scène : Virginie Gaillard

Il se pourrait bien que ce soit Alice.
Il se pourrait bien que ce ne soit pas Alice mais que n'importe quelle personne puisse en être autant. Il se pourrait donc bien que cette personne soit Alice.
Il se pourrait qu'Alice ait voulu savoir ce qu'il y a de l'autre côté et que cette personne ait soudainement dérapé, qu'elle ait glissé, qu'elle soit tombée là par hasard et qu'elle ne se soit même pas fait mal je ne me suis même pas fait mal, dit Alice.
Il se pourrait qu'Alice ne sache plus maintenant qui elle est mais que cette personne sache quel rôle elle doit tenir. Je sais quel rôle je dois tenir, dit-elle, mais je ne vois pas avec quelles mains, pensa Alice

De l'autre côté il y a quoi ? Dit Alice.

De l'autre côté de quoi, il y a quoi? Pensa-telle.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Quelqu'un sur la scène attend son Alice, quelqu'un dans la salle se lève,
qui va entretenir avec cette Alice rêvée une relation intime, à distance parfois.
Ça aurait pu être toi ou toi. Cette quête du soi et de sa réalité que raconte Lewis Carrol
ce besoin insatiable de se perdre autant que de se trouver, prend un sens paroxysmique quand « Alice » est ce « quelqu'un » qui accepte de monter sur scène sous le regard des autres (le tien et le tien) et de jouer – jouer à faire, jouer à être – sous le regard et le désir des autres.
Le théâtre d’objets est la colonne vertébrale de la création.
C'est un genre qui invite aux passages instantanés d’une échelle à une autre,
d’un espace à un autre.Tout y est transposable sur un plateau, même le plus improbable.