Création artistique

Compagnie

Compagnie Scolopendre

Raphaël Thibault

La Compagnie Scolopendre a vu le jour en mars 2007 sous l’impulsion d’un plasticien (Raphaël Thibault) et d’une danseuse (Ephia Gburek). Elle a pour vocation première la création de poésies visuelles à partir de jeux d’ombres, de masques et de marionnettes. Elle prend son inspiration dans les contes et les mythologies du monde. Elle ouvre à des univers oniriques grâce à des installations scénographiques laissant la part belle à l’imaginaire. © photos Wilfried Leproust


127 rue de la Richelandière

42100 Saint-Étienne

Tél. Dir. Artistique : 06 09 44 82 68 (Raphael Thibault)

cie.scolopendre@gmail.com

http://ciescolopendre.blogspot.fr/

Spectacles

Eau! Eau! Eau!

Mise en scène : Compagnie Scolopendre

Création : 2017

Lola aime l'eau. Mais la mer est loin. Alors elle lave, rince, essore son éponge et rêve de rivières qui l'emportent. Écoutant le clapotis d'une goutte, l'onde de la vague ou le chahut de la chute d'eau, elle s'étonne de cette matière extraordinaire capable de lui révéler son propre reflet. Suivant le fil de l'eau et de ses transformations, elle bouscule son quotidien de lavandière et plonge dans d'étranges mondes aquatiques. La rencontre avec un marin-pêcheur, des poissons abyssaux, un crabe géant et d'autres êtres plus fabuleux encore la mèneront elle aussi à se métamorphoser.

En savoir plus…

Les Métamorphoses

Auteur : Ovide

Mise en scène : Compagnie Scolopendre

Création : 2015

Partant d'un mythe, celui d'Arachnée, nous hissons une toile de 25 m2 formant un écran et permettant la projection des ombres. Une danse arachnoïde voit l'entrée en scène de la danseuse qui tend des fils dans l'espace scénique. S'ouvre un jeu d'images d'ombres et de danses qui développent quelques métamorphoses fameuses du poète romain : celles d'Actéon en cerf, de Daphnée en laurier ; les jeux de reflets et de miroir de Narcisse ; la naissance de Python ; l'envol d'Icare. La danseuse par ces changements d'états émotionnels transforme le corps et devient tour à tour araignée, arbre, oiseau...amplifié par la projection de l'ombre portée devant l'écran. Le montreur d'ombres est à vue du public et utilise un rétroprojecteur…

En savoir plus…

Préhistoire

Mise en scène : EPHIA GBUREK, RAPHAEL THIBAULT, STEPHANE RAVEYRE

Création : 2015

Un scientifique dans son laboratoire fait des recherches sur les origines de l'homme. Sans prononcer le moindre mot, mais par une série d'actions mêlant marionnettes, projections d'ombres et théâtre d'objets, il raconte les premiers jeux de l'humanité : laisser son empreinte, dessiner un animal, frapper un rythme, faire résonner l'écho, jouer avec son ombre. Il retrace sur grand écran la faune et la flore de temps millénaires et recrée une scène de chasse. Fasciné par les peintures rupestres, il cherche à comprendre ce qui a poussé l'homme de Cro-magnon à dessiner sur des parois rocheuses et reproduit lui-même, à partir de sable,…

En savoir plus…

Filet d'ombres ou la pêche aux étoiles

Auteur : Raphaël Thibault

Mise en scène : Raphaël Thibault

Création : 2012

Qu’est ce qu’il y avait avant le monde des humains ? Il y avait le monde des mains ! C’est ce que révèle le montreur d’ombres au début du spectacle qui usera moins des mots de la langue que de la langue des mains pour raconter cette histoire. Une histoire qui débute aux confins de l’Univers, traversé de nuées d’étoiles, de comètes et d’astéroïdes, et qui nous ramène vers les forces de la nature que nous connaissons bien : l’océan, le soleil, la lune; les héros naturels de ce récit. Car la nature recèle un secret qui nous échappe encore : pourquoi l’océan est-il agité au point de ne jamais arrêter le roulis de ses vagues tapageuses? Un secret révélé mais surtout des images qui pourront émerveiller…

En savoir plus…

Autour de Nicéphore

Auteur : Ephia Gburek - Raphaël Thibault

Mise en scène : Ephia Gburek, Raphaël Thibault

Création : 2011

Nicéphore naît de la flaque d'un imperméable et passe de l'inerte au vivant par un battement de coeur. Tel l'homme invisible, son corps imaginaire se révèle par les mouvements de son vêtement. Il se meut suivant les sons et les regards des passants, déplaçant ses membres hasardeusement comme on déplace les pièces d’un puzzle. Ainsi libérée des contraintes de l’attachement, son anatomie se transforme en une danse poétique. Nicéphore est un voyageur égaré. Un SDF des temps immémoriaux. De villes en villages, de forêts en dunes de sable, il part à la rencontre des lieux comme un naufragé qui découvre son île. Mais ses voyages ne se font pas en solitaire. Il a des compagnons de route dont un géant rappelant un des habitants…

En savoir plus…

Corbeau vole la lumière

Auteur : Raphaël Thibault

Mise en scène : Raphaël Thibault

Création : 2010

Adaptation d'un conte amérindien Haïda d'après l'oeuvre « Le dit du corbeau » de Bill Reid et Robert Bringhurst Dans un monde où règne l'obscurité la plus totale, un vieil homme garde jalousement, enfermée dans un coffre, toute la lumière de l'univers. Corbeau, que les ténèbres empêchent de se promener partout et de satisfaire son insatiable curiosité, surprend un jour le secret du vieil homme. Il décide alors de s'approprier ce trésor par tous les moyens...

En savoir plus…

CHAOSanatomique

Auteur : Ephia Gburek

Mise en scène : Ephia Gburek

Création : 2009

poésies de Jules Supervielle et Michel Lamart Comment dévoiler une vision poétique du corps humain ? Comment traverser cette architecture intime et inaccessible ? Faire surgir du monde des ombres, les organes, respirations et battements de coeur telle une autopsie inversée. Entendre l’air chassé des poumons et les raclements de l’âme. De cet obscur chaos anatomique, une aveugle et un écorché s’effleurent. Une rencontre impossible où l’un ne peut voir et l’autre ne peut toucher. La peau de l’écorché s’étale dans l’espace du rêve. Cet écran sensible laisse transparaître son fort intérieur fait d’ombres volumineuses, frémissantes et colorées. L’aveugle danse, fait rouler son oeil de pierre et cherche à…

En savoir plus…