Création artistique

Compagnie

Marion Lalauze

Comédienne et marionnettiste, formée au conservatoire d’Avignon sous la direction de Pascal Papini et de Jean-Yves Picq, Marion Lalauze découvre la marionnette avec la compagnie Coatimundi avec qui elle s’interroge sur les liens entre propos et procédé marionnettique.


De 2010 à 2016, elle codirige la compagnie Jeux de mains Jeux de vilains, et développe la marionnette à mains nues avec le spectacle "Je n’ai absolument pas peur du loup !".
En parallèle, elle suit la formation du Théâtre aux Mains Nues à Paris avec Pierre Blaise, Nicolas Goussef, Laurélie Riffaut, Alexandra Vuillet…, avec qui elle découvre la marionnette à gaine et le corps castelet.
Elle travaille également comme comédienne avec la compagnie Peanuts à Marseille depuis 2010, et présente des spectacles de marionnette pour adultes en solo dans les bars.
Elle a également contribué à la création des Foufounes en mousse, maquettes d’organes génitaux féminins internes et externes, qui sont autant outils d’actions socio-culturelles auprès de différents publics, que prétexte à recherches pour sa prochaine création.
Elle s’intéresse aujourd’hui à la pédagogie, et anime des stages et des laboratoires qui lui permettent de partager ce qu’elle a appris et expérimenté tout en continuant à explorer différentes pratiques de la marionnette.


13001 Marseille

Tél. 0770103169

louisemichels@gmail.com

https://www.facebook.com/marion.marionnette.3956

Spectacles

Il était une fois de plus

Auteur : Marion Lalauze

Mise en scène : Coco Beatch

Création : 2013

Amusement irrévérencieux autour des contes et de leurs morales. « Il était une fois un Roi et une Reine qui étaient si tristes de n’avoir pas d’enfant, si tristes qu’on ne saurait le dire. Un jour pourtant, la Reine mit au monde une belle princesse que l’on appela Rouge… »Non. Il était une fois une jeune fille curieuse qui explorait ses désirs à l’aide des histoires de princesses en s’inspirant de Charles Perrault. Elle racontait ces contes dans un castelet avec ce qu’elle pouvait : ses mains, des objets, des marionnettes… Mais peu à peu, les figurines la débordaient, dévoilant de l’histoire les sous-entendus…

En savoir plus…

Les quatre loups

Auteur : Alain Gaussel

Mise en scène : collectif

Un enfant s’aventure sans crainte dans la forêt voisine et tombe nez à nez, à plusieurs reprises, avec des loups. Il connaît déjà leur voix, les a souvent entendus hurler dans les bois. Mais cette rencontre « en chair et en os » le confrontera d’une manière nouvelle au danger, et à la distinction entre ce qui menace et ce qui protège. " L’enfant marche, marche, marche… Et à midi, qu’est-ce qu’il voit devant lui ? Un grand loup gris ! C’était le loup du midi. Autour du loup du midi, il y avait de la laine de mouton, et le loup mangeait la chair du mouton, craquait les os du mouton. Ça faisait « CRIC CRAC…

En savoir plus…

Troubles, la main de Vénus

Mise en scène : Collectif

Pour soulager Demeter désespérée, la déesse Baubo lui montra sa vulve, ce qui fit rire la mère éplorée aux éclats. Cet éclat de rire, nous souhaitons l'entendre résonner aujourd'hui. Par son ambiguïté, le mot TROUBLE permet de traduire l’enjeu qui pèse sur la représentation du corps des femmes : un enjeu à la fois politique et intime. Il fait état du regard que la société porte sur les femmes1 et leur sexe, souvent en tension avec la relation personnelle que chacune peut avoir à son corps. Nous nous interrogeons sur les impacts de ces lacunes sur notre propre rapport au corps. TROUBLER, c’est aussi voiler,…

En savoir plus…