Ressources

Rencontres professionnelles

Retrouvez ici les traces de rencontres professionnelles proposées par THEMAA ou organisées en partenariat. 


Charleville-Mézières (2017)

P’tits dej’ THEMAA

Autour d’un café – croissant, ces p’tits dej’ invitent à la table des acteurs de la marionnette français et étrangers à nous faire part de leur regard sur des questions qui traversent notre profession, notre art, et plus largement les arts de la scène. Un moment convivial pour échanger sur nos pratiques.

Quelle place pour les femmes dans les arts de la marionnette ?

Comme les arts forains et le cirque, la marionnette a longtemps été un art familial où la femme avait sa place aux côtés du chef de famille. De nos jours, en Europe, le milieu professionnel de la marionnette semble très féminin, mais que cela raconte-t-il de l’évolution de notre pratique, de notre secteur ? Comment cette place existe-t-elle sur les plans artistique et structurel ici et ailleurs ? Y’a-t-il une création féminine ? Ce p’tit dèj’ invite 5 femmes de pays différents à partager sur ces questions et à porter un regard sur leur parcours.

Animation : Claire Latarjet, Dinaïg Stall
Avec Ingvild Aspeli / Plexus Polaire (Norvège/France), Isabelle Hervouët / Skappa ! (France), Were Were Liking / Kiyi Puppets & Dances (Côte d’Ivoire), Yael Rasooly (Israël)

 

Marionnette et médias, la marionnette a-t-elle bonne presse ?

Quelle est la place de la marionnette les médias? Est-ce un art que les médias appréhendent dans sa globalité ? Ce p’tit dèj fût l’occasion de croiser les regards de différents directeurs et directrices de festivals internationaux sur le traitement de la critique journalistique et l’approche des médias sur la marionnette dans leur pays.

Animation : Claire Girod, Nadine Lapuyade
Avec Annette Dabs / FIDENA (Allemagne), Louise Lapointe / Festival des Casteliers (Québec), Rute Ribeiro et Luis Vieira / FIMFA (Portugal)

 

Les mains sur terre, développer un projet en milieu rural

THEMAA proposa durant ce p’tit dèj’ de partager un chantier sur la ruralité avec des marionnettistes d’ici et d’ailleurs. Engagés sur la question au sein d’un réseau interdisciplinaire national plus vaste (UFISC et FEDELIMA), nous souhaitions échanger avec des artistes engagés/porteurs d’un projet au long cours sur un territoire rural. Quelles sont les réalités en France et ailleurs ? L’occasion de présenter une proposition de « manifeste » de la marionnette rurale.

Animation : Elena Bosco, Jean-Christophe Canivet
Avec  Charlot Lemoine / Vélo Théâtre (France), Johana « Jose » Salo / Liikitus (Finlande), Dominga Gutiérrez / Cie Silencio Blanco (Chili)


Avignon (2016)

Animé-inanimé, créer le trouble

Interrogeons le théâtre comme un espace imaginé pour recevoir les fantômes et accueillir la présence de l’invisible. Comment se mettre à l’épreuve de leur représentation, comment inviter le spectre, la mémoire, à se matérialiser ? Les artistes marionnettistes s’emparent de cette question et explorent de nouvelles matières dramaturgiques, théâtrales, puisant leurs forces dans la tradition de leur art et dans ses origines rituelles, pour en faire jaillir quelque chose de nouveau. Interrogeons ce trouble qui se forme lorsque nous découvrons l’apparence trop humaine d’un objet inanimé.


Charleville-Mézières (2015)

Quelles alternatives pour l’art dans un système culturel en crises ?

Nous évoluons actuellement dans un système sociétal qui traverse plusieurs crises : une crise des moyens, une crise du système, une crise des valeurs. Le secteur artistique et culturel n’est pas épargné. Et pourtant, ce secteur a toujours su créer des espaces de résistance innovants et créatifs pour réinjecter de l’en commun, penser de nouvelles logiques. Que fait l’art et que peut-il faire encore ? Quelle puissance artistique des arts de la marionnette pour interroger ces crises ? L’économie très précaire dans laquelle évolue cet art permet-elle un espace de laboratoire pour penser autrement ce système ? Ce débat cherchera à poser un état des lieux et des perspectives.

Modération : Anne Quentin
Ouverture : Angélique Friant, présidente de THEMAA ; Anne-Françoise Cabanis, directrice du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières
Intervenants : Claire Dancoisne, directrice artistique du Théâtre de la licorne et d’un lieu marionnette européen en préfiguration à Dunkerque ; Philippe Sidre, directeur du Théâtre Gérard Philipe de Frouard ; Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord ; Christine Richet, directrice régionale des affaires culturelles de Champagne-Ardenne ; Yseult Welschinger, co-directrice artistique de la compagnie la S.O.U.P.E. ; Pierre Tual, artiste indépendant associé au Tas de Sable Ches Panses Vertes

Un débat proposé par THEMAA et le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes


Charleville-Mézières (2015)

P’tits dej’ THEMAA

Autour d’un café, ces quatre p’tits dej’ invitent à la table des acteurs de la marionnette français et étrangers à nous faire part de leur regard sur des questions qui traversent notre profession, et plus largement les arts de la scène. Un moment convivial pour échanger sur nos pratiques.

Les p’tit dej’ sont en organisés en partenariat avec l’Institut International de la Marionnette et le Festival mondial des Théâtres de Marionnette.

Les métiers de la marionnette, la place du constructeur

Le marionnettiste est un artiste aux compétences multiples : metteur en scène, constructeur, acteur, dramaturge… Comment différentes cultures appréhendent, selon leur histoire et leur structuration, la conception d’un spectacle ?

Animation : Fleur Lemercier, constructrice indépendante
Avec Nargess Majd, metteure en scène franco-iranienne – cie PapierThéâtre ; Puran Bhat, marionnettiste indien

Malheureusement, pour des raisons techniques nous ne disposons que de l’introduction.

 

Les lieux intermédiaires et indépendants s’organisent

Les lieux intermédiaires et indépendants participent activement aux renouvellements des formes et des pratiques dans le champ culturel actuel. Nous traverserons
des expériences et modes de fonctionnement de ces lieux et nous présenterons la charte de la coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants.

Animation : Jean-Christophe Canivet, cie illusia et vice-président de THEMAA
Avec Chloé Sécher, coordinatrice du réseau Actes If ; Greta Bruggeman – directrice de la cie Arketal ; Pierre Gosselin – directeur du lieu l’Usinotopie ; Olivier Ducas –directeur du Théâtre de la pire espèce et des Petites Ecuries, Québec, Patricia Gomis, comédienne sénégalaise

 

Monter une production à l’international

Quelle stratégie à l’International pour les compagnies ? Comment l’envisager ? Quels moyens mettre en œuvre ? Comment penser la production et la diffusion d’un spectacle avec comme objectif une envergure internationale ?

Animation : Claire Girod et Sarah Favier
Avec Yaël Rasooli, metteure en scène israélienne

 

Festivals de marionnette : quelles libertés de programmation ?

La fabrique d’une programmation artistique est composée d’un fin maillage entre choix artistiques et contraintes diverses. Sur quoi reposent les choix artistiques et les choix budgétaires d’un/e directeur/trice de festival en France et à l’étranger ?

Animation : Sylvie Baillon
Avec Dany Lefrançois, codirecteur artistique du Festival International des Arts de la Marionnette à Saguenay, Québec ; Anne Decourt – directrice du Festival RéciDives


Les 5/5 (2012, 2013)

Les 5/5 sont cinq journées d’informations professionnelles d’échange et de réflexion. Les thèmes ci-après ont été proposés.

  • Comment les initiatives artistiques forgent-elles les territoires ? 18 mai 2013, Reims [Téléchargez le programme]
  • Marionnettes et adolescents : s’apprivoiser l’un l’autre, Acte 2,  novembre 2013, Tournefeuille
  • L’Hypothèse artistique, mars 2012, dans le cadre des Giboulées de la Marionnette, Strasbourg
  • Accompagner la création artistique : Une aventure humaine partagée, février 2013, Frouard [Téléchargez le programme]
  • Marionnettes et adolescents : s’apprivoiser l’un l’autre, 21 novembre 2012, Tournefeuille

Journées professionnelles de Clichy (2014, 2015)

Rencontres proposées en partenariat
Voir le programme 


La scène des chercheurs  (2008 à 2012)

Rencontres proposées en partenariat
Voir le programme et une sélection d’enregistrements audio


Charleville-Mézières (2015)

Circulation des artistes, circulation des idées : quelles perspectives ?

En présence d’institutions référentes et à partir d’interventions de directeurs de festivals internationaux et d’artistes, nous mettons en discussion et examinons les enjeux de cette question aussi bien aux niveaux éthique que pragmatique et technique.

Engager une politique de la coopération et de la co-construction sur les territoires

Sur quels principes et valeurs construire des perspectives d’évolution des politiques territoriales ?A partir d’interventions d’acteurs artistiques et culturels, d’élus et d’universitaires, ce temps d’échange se propose d’examiner les enjeux de la coopération sur les territoires à l’aune des transformations en cours.

Consulter le programme et les intervenants


Vitez et la marionnette  (2010)

Antoine Vitez rencontra la marionnette par l’intermédiaire d’Alain Recoing et la considéra d’emblée avec attention. Son esprit meyerholdien ne pouvait qu’être séduit par ce jeu de la convention consciente et cette distance ludique que la marionnette implique. Aussi bien, dans son art, il n’eut de cesse d’en manifester la présence, par des gestes concrets, de témoigner pour cet art. Que ce soit dans sa poétique scénique, dans sa pédagogie, dans sa politique de directeur, toujours il accorda à la marionnette une place étonnante. Ces deux journées d’études et de rencontres [en 2010], tentent d’en préciser les raisons et d’en mesurer les conséquences pour la marionnette aujourd’hui.

Téléchargez le programme