Téléchargez cette brochure
Adherez à Themaa
Telechargez le bulletin d'adhésion
Illustration

Association nationale des Théâtres de marionnettes et des Arts Associés

L’art de la marionnette

Le spectacle de marionnette repose sur un phénomène d'illusion consentie. Ce phénomène a longtemps cantonné la marionnette au jeune public. En effet, l'enfant accepte pleinement le jeu en accueillant volontiers cette illusion. La position du public adulte est différente. Devant le théâtre de marionnettes, l'adulte est partagé entre l'attrait et le retrait. Il a tendance à se préserver instinctivement du plaisir de l'ensorcellement. Mais en retour, il a le loisir d'y exercer les facettes de son jugement. Le théâtre de marionnettes est un lieu où acteurs et spectateurs sont en intelligence. Par le théâtre de marionnettes, le public adulte s'incorpore l'esprit de créativité passionnée de l'enfant. Et l'enfant accède à la tempérance enjouée de l'adulte. Le public en est changé. Et l'art change à son tour… C'est une des raisons pour lesquelles l'art de la marionnette est l'un des plus vivants sur la scène nationale et internationale. En tant que structure professionnelle, THEMAA entend défendre la légitimité de ce phénomène afin de répondre à la détermination des artistes : jouer pour chacun.

Themaa

La marionnette est l'art transdisciplinaire par excellence. L'addition du talent d'artistes professionnels caractérise cet art. THEMAA y puise sa fonction représentative et se désigne comme le « Théâtre de Marionnettes et des Arts Associés ». THEMAA fédère prêt de 300 structures compagnies et artistes indépendants, marionnettistes, dramaturges, plasticiens, metteurs en scène et amateurs de cet art.… L'association regroupe également la plupart des lieux de formation, des structures de programmation et des festivals dédiés à ce domaine. THEMAA est le centre français de l'UNIMA – Union mondiale de la marionnette - et est adhérent de l'UFISC – Union fédérale d'intervention des structures culturelles. Cette solidarité fait de THEMAA un outil de relation et d'influence sur le territoire et auprès des tutelles. C'est un indispensable foyer de connaissance et de reconnaissance et un organe de transmission d'informations, de rencontres et de d'échanges. Les trois chantiers ouverts aux Etats Généraux 2010 - « l'artistique », « l'économie créative et solidaire » et « le politique » - permettent à THEMAA de définir des stratégies d'intérêt général, d'encourager le partage des connaissances, de favoriser les réseaux de savoirs. Ces chantiers se déclinent autour de 7 projets. Aux adhérents de THEMAA, aux partenaires de renforcer ces projets ou de les amender, bref de construire l'avenir, au fil de la rapide évolution des arts de la marionnette.

Un observatoire actif

THEMAA est un observatoire actif de la marionnette. Cette observation se fonde sur des données d'ensemble, portant sur les activités, la structuration et l'environnement de la profession. L'appartenance à l'UFISC permet à THEMAA de s'engager dans une vigilance politique, partagée et réfléchie avec les autres associations constituant cet organe. THEMAA développe les partenariats, à la fois dans un souci de connaissance et de reconnaissance des arts de la marionnette, mais aussi de mutualisation des moyens et des idées comme le montre l'exposition « Marionnettes territoires de création » qui rassemble l'institut international de la marionnette, un CDAM, des scènes conventionnées marionnettes, une ville. Mise en place d'outils d'observation comme le bulletin d'adhésion Coordination d'une groupe lieux compagnonnage et scènes marionnettes

Donner les moyens à la marionnette d'une reconnaissance généralisée

THEMAA interroge les arts de la marionnette à travers différentes passerelles, elle réfléchit à un modèle économique basé sur la solidarité, elle se positionne sur l'art dans la cité. Elle s'appuie sur l'ensemble de ses membres pour mener à bien ces chantiers. Des moyens d'action : actions menées en partenariat avec des structures d'autres secteurs artistiques ou culturels. Des moyens de diffusion : Manip - le Journal de la marionnette, sites, lettre d'information envoyés largement dans et hors réseau marionnette.

Se définir par rapport aux adhérents

L'idée est de travailler en réseaux et par projets avec un fonctionnement souple et à géométrie variable. Il faut travailler au plus près des préoccupations individuelles et collectives, et en particulier sur l'espace territorial, afin d'impliquer les adhérents de l'association. Car adhérer à THEMAA, catalyseur d'informations et plateforme d'échanges, c'est être membre d'une association dont on peut être acteur et force de proposition. Chantiers en partenariat avec les adhérents, accompagnement à la mise en place de « cartes blanches » de l'exposition itinérante. Rencontres avec les adhérents sur le terrain sur les problématiques de structuration de la profession.

Investir le champ de la territorialité

Dans le cadre de la structuration de la profession, les territoires sont au coeur de notre réflexion, que ce soit pour les CDAMi, les Scènes conventionnées marionnette, les festivals ou les lieux permanents tenus par des compagnies. THEMAA se veut accompagnateur et facilitateur de projets sur un territoire. C'est l'une des motivations de la création de l'exposition itinérante « Marionnettes, territoires de création », espace pertinent pour une mutualisation horizontale. Car l'enjeu est d'importance : comment articuler les dynamiques locales pour la construction d'une parole collective ? Exposition itinérante « Marionnettes, territoires de création » et ses volets Carte blanche Rencontres avec les acteurs de la marionnette en région et mise en visibilité des initiatives en région.

Réfléchir sur l'économie créative solidaire

THEMAA réfléchi avec d'autres à de nouvelles formes économiques au service des compagnies ou des structures. Au vu des évolutions actuelles des politiques publiques, peut-on imaginer de nouveaux outils solidaires et éthiques ? Pour produire l'exposition itinérante « Marionnettes, territoires de création », THEMAA a proposé la création d'une société en participation national. Cela permet un véritable engagement sur la nature même du projet et une responsabilité solidaire sur le plan économique ; elle est également représentative de l'engagement unitaire de la profession autour de l'ouverture des arts de la marionnette au grand public. Elle engage une aventure collective au-delà d'une co-production traditionnelle car nous pensons, comme René Rizzardo, que « l'économie solidaire est une démarche culturelle. » Entrée dans l'UFISC.

Poursuivre son travail de recherche autour des Arts associés

La marionnette poursuit ses investigations avec les autres formes artistiques. Ces projets de maillage et de confrontation se sont toujours déroulés dans le cadre des Rencontres nationales par une approche transdisciplinaire. THEMAA entend poursuivre ces investigations pour favoriser l'expression marionnettique à travers ces « Arts Associés ». Ces temps d'échange sont là pour démêler les paradoxes et les contradictions par des temps de laboratoires et de rencontres. Cette recherche ne peut se faire qu'en partenariat avec d'autres structures culturelles pour un partage de savoir-faire et une ouverture à de nouveaux publics. Rencontres nationales

Faire le lien par la recherche entre le caractère patrimonial et la contemporanéité de la marionnette.

THEMAA se pose aujourd'hui comme un des échos de la profession sur les questions de la recherche et du patrimoine, en particulier dans le cadre de son partenariat avec des centres de ressources comme le département des Arts du Spectacle de la Bibliothèque nationale de France et l'Institut International de la Marionnette. Les trois premières éditions de la Scène des chercheurs nous ont permis effectivement de présenter des travaux universitaires sur des thématiques intéressant à la fois le patrimoine et le travail des compagnies d'aujourd'hui. Ce temps d'échange fait le lien avec les annuelles Journées professionnelles de la marionnette à Clichy qui permettent, à partir de présentation de formes artistiques, de les confronter aux travaux de la recherche. Le Portail des Arts de la Marionnette dont THEMAA est partenaire ouvre au grand public toutes les questions liées au patrimoine ancien et contemporain des arts de la marionnette. THEMAA y figure en tant que représentant de la structuration de la profession et de son histoire au XXe siècle. La Scène des chercheurs, cycle de 3 ans marionnette et censure, propagande, résistance. Journées professionnelles de la marionnette à Clichy, écho de la scène des chercheurs. Portail des Arts de la Marionnette : http://www.artsdelamarionnette.eu Exposition « Marionnettes, territoires de création ».

Autonomie et cohésion

THEMAA s'appuie sur l'indépendance des points de vue et le respect des identités des artistes et des institutions pour rendre compte de la diversité créative des Arts de la Marionnette et ainsi promouvoir leur reconnaissance pérenne dans cet éclectisme. Edward Gordon Craig parlait de la marionnette comme d'un « modèle de l'art en mouvement ». Aujourd'hui, par le rassemblement qu'il opère, THEMAA en est l'initiateur, l'un des acteurs premiers et le témoin.

Illustration

Vous êtes une compagnie professionnelle, une structure de diffusion, un professionnel indépendant, une compagnie amateur, un amateur des arts de la marionnette et arts associés… Devenez adhérent !

> Cliquez pour vous inscrire

Les membres de Themaa

Les élus du bureau de THEMAA travaillent en concertation étroite avec les salariés et le conseil d'administration. Ils définissent ensemble les projets et trouvent les moyens de leur mise en œuvre. Enfin, l'attitude militante des membres adhérents est une aide essentielle pour THEMAA.

Le conseil d’administration

  • Pierre Blaise, président
  • Hubert Jégat, vice-président
  • Nadine Lapuyade, trésorière
  • Claire Girod, vice-trésorière
  • Laurent Michelin, secrétaire
  • Angélique Friand, vice-secrétaire
  • Sylvie Baillon
  • Denis Bonnetier
  • Jean-Christophe Canivet
  • Jean-Louis Heckel
  • François Lazaro
  • Delphine Tissot

L'équipe permanente

  • Emmanuelle Castang, Secrétaire générale, rédactrice en chef de MANIP
  • Claire Duchez, Chargée d'administration, de l'exposition « Marionnettes, territoires de création », de projets et des éditions.
  • Oriane Maubert, assistante à la communication, développement des publics

Chargé de mission

  • Angélique Lagarde, secrétaire de rédaction de Manip
  • Jérôme Vilaine, régisseur de l'exposition « Marionnettes, Territoires de création »
http://www.ufisc.org/