Formation

Stage

Stage de jeu de marionnettes

Arketal

Formation initiale
27 mars > 7 avril 2017
Durée : 70 heures

D’après La conférence des oiseaux de Jean Claude Carrière, avec Emilie Flacher et Sylvie Osman.


Emilie Flacher est metteure en scène de la Compagnie Arnica depuis 1998, compagnie de théâtre de marionnettes et d’objets contemporains. De 1998 à 2010, elle a créé une dizaine de spectacles. En 2010, elle crée « Broderies », théâtre d’objets sur machine à coudre, c’est le début d’une démarche particulière qui met l’acteur au centre du dispositif et qui explore les potentiels dramaturgiques du jeu de l’acteur avec l’objet.
« Je poursuis ma recherche d’un théâtre de marionnettes et d’objets qui parle du monde d’aujourd’hui, et ce qui me passionne ce sont les histoires intimes qui rencontrent l’histoire collective ».
Sylvie Osman est marionnettiste et metteur en scène pour la compagnie Arketal.
« Pour le manipulateur à vue, la question de l’identité scénique est très sensible et fondamentale. Il pose beaucoup de questions : La place et la présence de son corps par rapport à l’objet marionnette. Qui suis- je ? Qu’est-ce que je donne à voir ? Comment gérer l’énergie ? Comment créer un langage avec le corps marionnette ? Le jaillissement de la parole à travers l’objet ? L’acteur-manipulateur prête son souffle et sa voix aux figures inventées. J’aime la présence partagée de l’acteur et de la marionnette, du vivant et de la matière pour interpréter à la fois le langage écrit, et le réinventer en mouvement dans l’espace. Le jeu de Marionnette s’inscrit aujourd’hui, dans un langage multiple. Il a un rapport avec l’écriture, les arts plastiques, les arts de la scène, le corps de l’acteur-manipulateur. »


À partir du texte de Jean-Claude Carrière, nous explorerons la mise en scène et le jeu avec les marionnettes créées lors du stage de construction précédent.


La conférence des oiseaux est un recueil de poèmes médiévaux persans transmis par Farid Al-Din Attar.
C’est l’histoire du peuple des oiseaux qui part à la recherche de leur roi, Simorgh. Chaque oiseau symbolise un comportement ou une faute, A travers les récits de chacun et les épreuves endurées, ils trouvent ce roi mythique, le miroir de leur âme.
Ce conte riche en symboles a fait l’objet de plusieurs adaptations dans le monde, dont celle de Jean- Claude Carrière.


PROGRAMME


Tout d’abord, nous aborderons le jeu de la marionnette, sa mise en mouvement : direction du regard, intention de jeu, rapport corporel entre l’acteur et son objet, prise de parole de la marionnette, phrasé du texte... ce qui constitue le langage propre de la marionnette.


Dans un deuxième temps, nous expérimenterons les possibilités de jeu avec des objets et matières pour trouver du vocabulaire possible : mise en mouvement d’éléments du paysage, évocation d’idées par association d’objets, utilisation de l’objet comme métaphore...


Nous jouerons également de la distance que l’acteur a avec l’objet et aborderons les possibilités dramaturgiques de cette distance. Enfin, nous mettrons ces exercices en pratique pour mettre en jeu...


Les stagiaires trouveront à l’Atelier Arketal les marionnettes, objets, accessoires et tout autre matériel complémentaire nécessaires au travail de manipulation.


Nombre de participants : 6


Public : professionnels du spectacle, plasticiens


Frais pédagogiques : 1042,30 euros
Conventionnement Afdas en cours


Date limite de candidature : 11 mars 2017


Contact : 04 93 68 92 00 - compagniearketal@wanadoo.fr