Création artistique

Compagnie

TJP - Centre Dramatique National d'Alsace - Strasbourg

Herbin

L'humain et la matière


Ré-animer le monde


Si l’humanité s’est construite dans la relation à la matière, par la possibilité d’agir sur elle et de la transformer, nous réalisons aujourd’hui combien les éléments d’une nature que l’on croyait domestiquée nous dépassent. Les scientifiques le certifient : nous sommes entrés de façon irréversible dans une nouvelle ère géologique, où les effets de l’anthropisation changent d’échelle. La Terre exige de nous de réinventer nos modes de pensée et d’action. Nous ne sommes plus maîtres de tous les paramètres. L’avons-nous seulement jamais été ?


Ce qu’explorent les marionnettistes et tous les artistes qui fondent leur travail sur la relation à la matière, c’est leur capacité à se décentrer. Ils ne sont jamais seuls. Ils sont pris dans un tissu d’interactions sensibles avec les matières du plateau. Ils ouvrent la voie à une autre façon d’envisager la scène du théâtre, dans le partage de la présence. Leur approche devient politique. Car ils savent que la matière ne leur appartient pas et ils fondent leur art sur l’expérience de la dépossession


Les artistes que l’on retrouve au TJP, regroupés au sein de la plateforme Corps-Objet-Image, mettent en jeu les forces qui animent le monde. Ils stimulent notre faculté à imaginer. Ils cultivent le flou et l’indéterminé face à la diversité des présences minérales, végétales ou animales, vivantes ou inertes. Ils jouent avec une matière aux états changeants, gazeux, liquides ou solides.


Ces artistes nous aident à ré-animer le monde, à réhabiliter une vision animiste du monde, où le sacré et le magique contribuent à la construction symbolique d’un humain décentré.


La saison s’ouvre sur une constellation de propositions artistiques que nous pourrions parcourir de multiples manières : Des mondes vaporeux, et insaisissables de Evaporated Landscapes ou de Hautes Herbes aux matières vibrantes de The voice of nature, De l’étonnement face à la fragilité des contours de l’humain des Corps noirs, de Leeghoofd, de Joseph Kids ou de Mue, à sa relation directe à son environnement dans Milieu ou Archivolte, Des statuts de présences et d’absences troublants dans Ombres blanches ou dans Poudre noire aux regards vers ce qui fait de nous des êtres sociaux avec Fratrie, L’Institut Benjamenta ou Je n’ai pas peur. Les ramifications sont infinies et toutes légitimes.


Et je vous laisse le plaisir de découvrir ce que tissent les artistes de la plateforme Corps-Objet-image. Parce que le Centre Dramatique National d’Alsace Strasbourg bénéficie de missions et de moyens de production spécifiques, il est un lieu de création et de fabrique du sensible et occupe une place déterminante dans le paysage européen des arts de la marionnette. Il accompagne de nombreux projets en résidence, et vous propose de les découvrir dans leur plus grande fraîcheur.


Pour commencer, je suis ravi d’ouvrir la saison auprès de Célia Houdart, avec La vie des formes créée cet été au Festival d’Avignon dans le cadre des Sujets à Vif, la reprise de Milieu, l’impromptu créé au Giboulées 2016, et la création de Wax, tout public à partir de 3 ans. Je vous invite à oser avec nous l’expérience d’un théâtre autrement, auprès des artistes qui font du jeu avec la matière une force pour reconsidérer la place de l’humain dans et face au monde.


À retrouver sur www.corps-objet-image.com


 


1 rue du Pont Saint-Martin

67000 Strasbourg

Tél. 03 88 35 70 10

communication@tjp-strasbourg.com

http://www.tjp-strasbourg.com

Spectacles

Open the Owl

Auteur : Franz Pocci et Célia Houdart

Mise en scène : Renaud Herbin

Création : 2017

Open the owl met en scène les personnages miniatures d’une pièce de répertoire créée en 1936 par le marionnettiste slovène Milan Klemenčič. Dans l’esprit d’un conte philosophique, la romancière Célia Houdart prolonge le récit original Sovji grad - Le Château des hiboux (Franz von Pocci). Métamorphose, ruse, imposture : la réalité des êtres s’y modifie sans cesse. Open the owl comme on ouvrirait une machine à construire les illusions, invite le spectateur à entrer dans la fabrique des images. À partir d’un cadre de scène minuscule et des toiles peintes du castelet historique, le regard accède…

En savoir plus…

Milieu

Auteur : Renaud Herbin

Création : 2016

Création / Production TJP Coproduction Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières 8 ans + / 30' Un homme s’introduit dans un lieu clos, un grand cylindre duquel il est difficile de s’échapper. Les tentatives sont pourtant multiples. Mais des liens solides le retiennent de toute part. Re- naud Herbin propose ici une variation autour de la notion de castelet, jouant avec les échelles et la gravité du corps suspendu. « J’ai souhaité me réapproprier les techniques de la marionnette à fil, les réactualiser au service d’une écriture contemporaine ». À hauteur des yeux, le pantin évolue dans un équilibre précaire, comme relié à un horizon imaginaire. Le spectateur encercle la scène, dans…

En savoir plus…

La Vie des formes

Auteur : Renaud Herbin & Célia Houdart

Mise en scène : Renaud Herbin & Célia Houdart

Création : 2016

Création Festival d’Avignon 2016 La Vie des formes a été créée dans le cadre des Sujets à Vif du Festival d’Avignon 2016 Que provoquent les rencontres ? Celle de Célia Houdart et Renaud Herbin les plonge au cœur de ce qui les trouble : la façon dont naissent les figures et les personnages des fictions qu’ils inventent. Chacun à leur manière - écrivain et marionnettiste -, ils les façonnent dans la matière. Célia Houdart a écrit « un texte composite, comme on le dit de certaines roches ». Il comprend, «pris dans la masse», des souvenirs de son enfance parmi les marionnettes. Elle dit ce texte…

En savoir plus…

Wax

Auteur : Renaud Herbin

Mise en scène : Renaud Herbin

Création : 2016

Sur le plateau, une petite fabrique ou un laboratoire : la cire chauffe dans un grand récipient et bientôt se répand sur le sol dans une flaque informe. Wax, ou la rencontre insolite de Justine avec la cire, peut commencer. Apparemment docile, la matière échappe et résiste au contrôle et à l’ordre. Elle fascine car elle sait sortir du cadre et nous invite à expérimenter les joies de l’imprévu. Dans Wax, la cire est aussi tactile et accueillante, elle prolonge et transforme le corps. Petits êtres miniatures bien semblables ou nouvelle peau pour Justine, elle interroge et redéfinit nos propres contours d’individus bien normés.Renaud…

En savoir plus…

Profils

Auteur : Renaud Herbin & Christophe Le Blay

Mise en scène : RENAUD HERBIN & CHRISTOPHE LE BLAY

Création : 2015

Avec Profils, Renaud Herbin et Christophe Le Blay abordent le motif même de la métamorphose. Une pièce écrite à deux pour cinq interprètes. Ce pourrait être la destinée de mille visages, chacun à la quête de son identité, goûtant aux frontières de l’humain et du divin, de l’animal, du végétal et du minéral, les étapes de leur transformation. Ce qui prend forme est marionnette dans le sens d’un incertain entre vivant et inerte: un corps autre et hors d’échelle. Par dissimulation de l’interprète ou sa démultiplication par la matière, le vivant est troublé. De quelle forme sommes-nous témoins ? Les yeux plissent devant l’indéfini. Au delà de la simple mimésis du vivant, la marionnette devient image et…

En savoir plus…

Manto

Auteur : UTA GEBERT / NUMEN COMPANY

Mise en scène : Uta Gebert

Création : 2014

Un univers troublant nous entraîne dans un labyrinthe de pensées. La tentative de Manto pour se libérer de l’emprise de ses visions et reprendre le contrôle de sa vie est l’élément central de la pièce. Nous l’accompagnons dans son chemin. Parfois, par le regard, nous nous métamorphosons en elle, et pourtant elle reste quelqu’un d’étranger et d’inabordable, un être fascinant relégué dans son monde.

En savoir plus…

Actéon

Mise en scène : Renaud Herbin

Création : 2013

Le jeune chasseur en passe de devenir adulte est confronté à lui-même,vacillant face à son désir de transgression. Pour incarner ce propos, marionnettes figuratives, lumières et matières sonores se répondent, se prolongent, se substituent autour de la présence de l’interprète. Autant d’impressions, de paysages où Diane peut tracer sa route et croiser cet Actéon finalement si vulnérable.

En savoir plus…

Limen

Mise en scène : Uta Gebert

Création : 2012

Limen (du latin, le seuil), caractérise l'endroit de l'entrée et du passage. Cette pièce de théâtre a été inspiré par „Devant la Loi“ de Frank Kafka pour s’en détacher aussi vite au travers d’une proposition où l’intériorité des présences prime, et les gestes réduits aux souffles et aux regards interpellent notre capacité à croire. A la manière d’un haïku marionnettique, Limen déroule le fil d’un théâtre de marionnettes fait d’épure. Alors que la neige vient de cesser de tomber, un marcheur abasourdi par le froid va reprendre vie. Quelques mètres à franchir pour le personnage dans ce couloir étroit et énigmatique. Le voici face à l’inconnu prenant pour forme un homme, exerçant son autorité dans…

En savoir plus…

Cocoon

Mise en scène : Uta Gebert

Création : 2012

Un cri perce le silence d'un désert. Dans l'obscurité opaque quelque chose bouge. Une main gracile et squelettique se fraie un chemin, une autre la rejoint. Elles semblent appartenir à une créature d'un autre monde... Suis-je celui que je suis? – telle pourrait être la question que pose cet acte créateur en plusieurs parties.

En savoir plus…

Pygmalion

Auteur : Renaud Herbin

Mise en scène : Renaud Herbin

Création : 2011

Un homme face à la matière à sculpter, un homme au travail, donne naissance à forme humaine,reconnaissable et désirable. Basé sur le mythe de Pygmalion, ce spectacle court à l’échelle des marionnettes évoque la naissance du vivant et sa disparition : séparation avec l’objet de désir et mise en abyme d’un autre pour conjurer la mort. L’histoire de Pygmalion pourrait être un préliminaire à toutes les autres métamorphoses, car elle raconte l’origine du vivant et l’espacement entre la matière et sa transformation en tant qu’objet animé. Pygmalion occupe une place très spéciale dans la longue liste des métamorphoses d’Ovide. Pour la plupart d’entre elles, il s’agit de dieux changés en animaux pour…

En savoir plus…

Expositions

Le temps des fondations (1974-1991) : Quand la MAL/TJP devient centre dramatique national

Exposition réalisée par Rachel Wehrung, Sophie N’Guyen (Faculté des Arts, Strasbourg) et Carole Guidicelli (Docteur en Études Théâtrales, Paris 3). L'exposition revient sur la façon dont André Pomarat (fondateur du TJP) a construit progressivement le projet du CDN. Suivant quatre axes : DES FORMES ARTISTIQUES NON CONVENTIONNELLES : ARTS DE LA MARIONNETTE, DU MIME, DU CONTE, DE LA RUE Par une programmation engagée et engageante, le projet de la MAL/TJP a d'emblée donné place à des champs artistiques en pleine mutation, à ce moment-là encore très mal (re)connus, et ceci grâce aux quatre temps forts les Giboulées de la marionnette, Mimes et clowns, La fête des mots et Les animations de la Petite France DES ACTIONS…

En savoir plus…

Parcours à travers les Chantiers Corps-Objet-Image 15-16.

Jusqu’au 2 novembre TJP Centre Dramatique National d’Alsace-Strasbourg (Strasbourg - 67) Cette exposition créée par les Trames ordinaires pour le TJP rend compte des expériences artistiques vécues par le public lors des Chantiers de pratique artistique Corps-Objet-Image. Photos, installations visuelles et sonores donnent à voir les traces de ces rencontres entre les amateurs de tous âges et les artistes. Public : Tout public Ouverture lors des représentations. Entrée gratuite. Informations : 03 88 35 70 10 reservation@tjp-strasbourg.com www.tjp-strasbourg.com

En savoir plus…

Centres Horizons

Du 3 novembre 2015 au 24 mars 2016 TJP Grande Scène - 7 rue des Balayeurs - Strasbourg Renaud Herbin et Nicolas Lelièvre, respectivement marionnettiste et artiste visuel, ont traversé différents territoires urbains : Berlin, Buenos Aires, Montréal, Lisbonne… Ils ont récemment posé leur regard sur Strasbourg. Centres Horizons met en jeu la perception et la représentation des villes. Forts de préoccupations communes autour des mutations urbaines, le TJP-CDN et L’Ososphère entrent en résonance au travers d’installations artistiques et de conversations publiques, au TJP Grande Scène et sur le Campus de l’Université de Strasbourg, les 12 et 13 novembre.

En savoir plus…