Les p’tits dèj’ de THEMAA à Charleville

Les p’tits dèj’ de THEMAA à Charleville

ptitsdejAutour d’un café – croissant, ces p’tits dej’ invitent à la table des acteurs de la marionnette français et étrangers à nous faire part de leur regard sur des questions qui traversent notre art, notre profession, et plus largement les arts de la scène.

18/9 Quelle place pour les femmes dans les arts de la marionnette ?
Animé par Claire Latarget
19/9 Créer malgré tout et avant tout !
Animé par Angélique Friant et Pierre Tual
20/9 Marionnette et médias, la marionnette a-t-elle bonne presse ?
Animé par Claire Girod et Nadine Lapuyade
22/9 Les mains sur terre, développer un projet en milieu rural
Animé par Jean-Christophe Canivet et Elena Bosco

¤ 18, 19, 20 et 22 septembre 2017, de 9h15 à 10h30
¤ Cafétéria, Institut International de la Marionnette, 7 place Winston Churchill
¤ FMTM, Charleville-Mézières, Grand-Est

 

Programme détaillé

18 septembre l Quelle place pour les femmes dans les arts de la marionnette ?

Comme les arts forains et le cirque, la marionnette a longtemps été un art familial où la femme avait sa place aux côtés du chef de famille. De nos jours, en Europe, le milieu professionnel de la marionnette semble très féminin, mais que cela raconte-t-il de l’évolution de notre pratique, de notre secteur ? Comment cette place existe-t-elle sur les plans artistique et structurel ici et ailleurs ? Y’a-t-il une création féminine ? Ce p’tit dèj’ invite 5 femmes de pays différents à partager sur ces questions et à porter un regard sur leur parcours.

Intervenantes :

  • Isabelle Hervouët (Skappa) / France
  • Were Were Liking (Kiyi Puppets & Dances) / Côté d’Ivoire,
  • Ingvild Aspeli (Plexus Polaire) / Norvège – France (sous réserve)
  • Yaël Rasooly / Israël (sous réserve)

Animé par :

  • Claire Latarget
  • Dinaïg Stall

19 septembre l Créer avant tout, et malgré tout !

En Europe les artistes évoluent dans des contextes sociaux et économiques très différents. Quelles sont ces différences et que provoquent-elles sur le travail artistique ? Ce p’tit dèj’ vous invite à venir écouter des témoignages sur la manière dont les marionnettistes sont considérés dans différents pays du monde. La sécurité ou l’insécurité peut-elle amener les marionnettistes à prendre plus de risques, à expérimenter des formes nouvelles, à sortir des sentiers battus ?

Intervenant-e-s :

  • en cours de sollicitation

Animé par :

  • Angélique Friant
  • Pierre Tual

20 septembre l Marionnette et médias, la marionnette a-t-elle bonne presse ?

Quelle est la place de la marionnette dans les média ? Les média appréhendent-ils cet art dans sa globalité ? Ce p’tit dèj’ sera l’occasion de croiser les regards de différents directeurs-trices de festivals internationaux sur le traitement de la critique journalistique et l’approche des médias sur la marionnette dans leur pays.

Intervenant-e-s :

  • Louise Lapointe (Casteliers) / Québec
  • Rute Ribeiro et Luis Vieira (FIMFA – Festival Internacional de Marionetas e Formas Animadas) / Portugal
  • Annette Dabs (FIDENA) / Allemagne
  • Nina Knecht (Figura Theaterfestival) / Suisse allemande (sous réserve)

Animé par :

  • Claire Girod
  • Nadine Lapuyade

22 septembre l Les mains sur terre, développer un projet en milieu rural

THEMAA propose durant ce p’tit dèj’ de partager un chantier sur la ruralité avec des marionnettistes d’ici et d’ailleurs. Engagés sur la question au sein d’un réseau interdisciplinaire national plus vaste (UFISC et FEDELIMA), nous souhaitons échanger avec des artistes engagés/porteurs d’un projet au long cours sur un territoire rural.  Quelles sont les réalités en France et ailleurs ? L’occasion de présenter une proposition de « manifeste » de la marionnette rurale.

Intervenant-e-s :

  • Sébastien Cornu – (Ufisc) (sous réserve) / France
  • Charlot Lemoine (Vélo Théâtre) / France
  • Johana « Jose » Salo (Liikitus) / Rovaniemi – Laponie Finlandaise
  • Cie Silencio Blanco / Chili

Animé par :

  • Jean-Christophe Canivet
  • Elena Bosco